Pontivy : grâce au lipdub, l'hôpital a trouvé son médecin

La nouvelle arrivante (au centre) est bien accueillie par ses nouvelles collègues / © Stéphane Izad
La nouvelle arrivante (au centre) est bien accueillie par ses nouvelles collègues / © Stéphane Izad

En juin dernier, le personnel de l'hôpital de Pontivy avait réalisé un lipdub (clip musical) afin de recruter un médecin. Huit mois plus tard, cela a fonctionné. Un docteur en provenance des États-Unis a répondu à l'appel et vient rejoindre les équipes de l'hôpital breton.

Par Corentin Bélard

Le service de Soin de Site et de Réadaptation (SSR) était fermé depuis six mois par manque de médecin. Face au problème, le personnel avait fait un appel au recrutement d'une manière pour le moins originale : un lipdub
Dans la vidéo, l'ensemble du personnel se met en scène sur la musique Magic In The Air de MAGIC SYSTEM. "Rejoins-nous au SSR ! Allez, allez, allez ! Une équipe du tonnerre !" comme refrain enjoué.

Une idée empruntée à l'hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. En 2009, ses médecins avaient aussi réalisé un lipdub de recrutement : ils avaient vu le nombre de candidatures dans tous les domaines exploser !

 
 

Une heureuse nouvelle pour l'hôpital

Le clip musical n'a pas mis longtemps pour motiver un praticien à venir s'installer à Pontivy. Le docteur Nicoleta Stoica est venue les rejoindre début février. En provenance des États-Unis, elle a été séduite par l'équipe de l'hôpital de Centre-Bretagne. Elle exerçait depuis 17 ans à l'Ohio State University de Colombus. 

La France et la prestation musicale de ses nouveaux collègues l'ont motivée à faire ses valises et quitter le pays de l'oncle Sam pour le Vieux Continent. Elle était venu l'automne dernier pour rencontrer ses futurs collègues et tâter le terrain avant de faire le grand saut.

D'origine roumaine, elle est partie étudier la médecine aux États-Unis à 18 ans. Elle avait appris le français en Roumanie, ce qui a facilité son intégration une fois arrivée en Bretagne. Sa maîtrise de la langue de Sahkespeare lui permettra ausi de bien communiquer avec les patients anglais, nombreux en Bretagne.
Elle a commencé à travailler à Pontivy depuis une semaine dans son service de rééducation réouvert. Sur les vingt lits qu'il compte, quinze son déjà occupés.
 

Sur le même sujet

Les + Lus