A Port-Louis, l’école privée menacée de fermeture

L’école Saint-Anne de Port-Louis est incertaine sur son avenir et ceux des 110 élèves. La municipalité veut réduire drastiquement la subvention, calculée par élèves. Une décision politique, selon les parents d’élèves qui organisent la résistance.

Le maire de Port-Louis a proposé au vote la diminution de la subvention accordée aux élèves résidant hors de la commune, ainsi que de sortir les élèves de maternelle du calcul. Une baisse, si ce projet est voté, qui correspondrait à 43% du budget de fonctionnement.

L’école Sainte-Anne, bien connue dans les environs, ne pourrait plus assurer la cantine et a garde des élèves le midi. « Cela signifie la fermeture pure et simple de l’école » peut-on lire sur un tract distribué ce samedi par des parents d’élèves.