Les procurations pour les législatives 2024. En mairie, "On est débordé par les demandes". Le mode d'emploi pour réussir à voter

Les demandes de procuration affluent en mairies pour les élections législatives. Un constat dressé par différentes collectivités,en première ligne pour organiser le prochain scrutin. Pour ces élections qui n'étaient pas prévues, les élus avertissent les électeurs concernés : il faut faire vite pour être sûr de voter les 30 juin et 7 juillet. Illustration dans le Morbihan.

C’est une course contre la montre qui s’annonce pour les procurations. Certains électeurs doivent désigner une personne chargée de voter pour eux les 30 juin et 7 juillet lors des élections législatives anticipées. Sur son site, le ministère de l’Intérieur prévient : "n'attendez pas le dernier moment pour faire votre procuration !"

Dans le Morbihan, les responsables des urnes tirent la sonnette d'alarme également. "On est surchargés, débordés par les demandes", explique Laurence Jan, directrice à la vie citoyenne de Vannes. La ville enregistre, ce lundi 17 juin, près de 700 demandes de procurations. "C’est largement plus que pour les Européennes. On peut les recevoir par paquet de 40 dossiers d’un jour à l’autre. C’est assez inédit", poursuit-elle.

Va-t-on alors vers une forte participation ? Mercredi 12 juin, 60 750 procurations ont été validées pour les élections législatives en France. Le double de 2022, lors du dernier scrutin pour élire les députés, qui s’élevait à 26 500 à la même échéance.

Il faut que les électeurs aillent vite pour être sûr que ça soit traité à temps.

Laurence Jan, directrice à la vie citoyenne de Vannes

"Ce scrutin arrive dans une période compliquée en plus : celle des vacances d’été", affirme Laurence Jan. "Les équipes commencent dès le matin. Nous devons traiter tous les dossiers, ça prend du temps. Il faut que les électeurs aillent vite pour être sûr que ça soit traité à temps".

Les élus incitent d'ailleurs les électeurs à bien se renseigner sur :

Les conditions à respecter :

  • Être inscrit sur une liste électorale
  • Attribuer la procuration à une personne inscrite sur une liste électorale et habilitée à voter pour l’élection concernée. Elle peut résider dans une commune différente mais doit se présenter au bureau de vote qui donne procuration

Les demandes en ligne :

  • Se rendre sur l’interface Ma Procuration, puis s’identifier via FranceConnect. Le site vous demande alors une adresse électronique, votre commune de vote, et des informations concernant le mandataire.
    Après la demande réalisée, il faut se rendre dans un commissariat ou une gendarmerie munie du numéro de votre demande et d'un justificatif d'identité pour terminer l'opération.
  • La procuration dématérialisée peut être aussi une option. Le ministère explique que "si vous êtes détenteurs d’une identité numérique certifiée France Identité vous pouvez réaliser votre procuration. Avant d’entamer la démarche de procuration, vous devez obligatoirement disposer de la nouvelle carte d’identité, posséder une identité numérique certifiée France Identité et donner procuration pour les élections législatives anticipées uniquement". Les démarches à effectuer sur France Identité.

Les demandes papier :

  • Vous pouvez également remplir le formulaire CERFA pour vous inscrire (disponible en commissariat de police, brigade de gendarmerie ou sur service-public.fr). Sont demandés : le numéro d’électeur et les informations du mandataire. Le document doit ensuite être retourné à un commissariat ou poste de police.

Depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, le branle-bas de combat se poursuit pour les communes. Un constat partagé "par les communes voisines, l’agglomération vannetaise. C'est une situation assez tendue au niveau national. On ne va pas arrêter jusqu'au 30 juin", termine Laurence Jan. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité