• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quand une sortie en multicoque fait oublier la maladie un instant

Le temps d'une sortie en mer, les patients oublient leur maladie / © France 3 Bretagne - I. Rettig
Le temps d'une sortie en mer, les patients oublient leur maladie / © France 3 Bretagne - I. Rettig

C'est une experience inédite que peuvent vivre des patients atteints de sclérose en plaques, naviguer sur un bateau de course. Le skipper Thibaut Vauchel-Camus porte haut les couleurs de la fondation Arsep et propose à des malades de les emmener faire une sortie en mer pour oublier leur maladie. 

Par T. Peigné avec I. Rettig


Alors qu'il participe ce week-end au Tour de belle-Ile, le skiper Thibaut Vauchel-Camus a pris le temps ce vendredi d'accueillir sur son trimaran Multi 50, Pascale et Monique, qui souffrent toutes les deux d'une sclérose en plaques, une maladie qui touche 110 000 personnes en France.

Pour Pascale, qui vient des Ardennes et Monique, des Hautes-Alpes, c'est l'occasion de vivre un moment unique : naviguer sur un voilier de course de 50 pieds. Et pas n'importe lequel, puisque le multicoque de Thibaut Vauchel-Camus est arrivé troisième de la derniere Route du Rhum, dans la catégorie des Multi 50.
Le Multi 50 de Thibat Vauchel-Camus / © France 3 Bretagne - I. Rettig
Le Multi 50 de Thibat Vauchel-Camus / © France 3 Bretagne - I. Rettig


Un momment d'exception

Pascale a vu la maladie se déclarer il y a une trentaine d'années et avoue attendre ce moment depuis plus d'un an. "Il faut accepter cette maladie. Mais en fait, j'ai beaucoup de chance dans ma maladie car je marche encore alors que j'ai eu des périodes où je ne marchais plus. Donc faire du bateau, c'est exceptionnel". 
Pascale, à la barre du Multi 50 de Thibaut Vauchel-Camus / © France 3 Bretagne - I. Rettig
Pascale, à la barre du Multi 50 de Thibaut Vauchel-Camus / © France 3 Bretagne - I. Rettig
 

Plus de 200 malades

Depuis sept ans, le skipper malouin aide la fondation Arsep qui finance notamment la recherche pour la sclérose en plaques. une maladie dont on parle peu mais qui touche 4 000 personnes chaque année en France, essentiellement des femmes. Le skipper a déjà emmené plus de 200 malades depuis toutes ces années. Alors lorsqu'il embarque des patients Thibaut Vauchel-Camus n'hésite pas a leur céder la barre, le meilleur moyen d'oublier la maladie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus