Cet article date de plus de 3 ans

Qui est cette Bretonne ? L'appel du Musée de la Résistance Bretonne de Saint-Marcel

C'est une première pour le Musée de la Résistance Bretonne. Faire appel aux réseaux sociaux pour retrouver l'identité d'une personne figurant dans le fond photographique du musée. L'occasion de chercher à retracer l'histoire de cette Bretonne, décorée de la Croix de guerre.  

 

Qui est cette Bretonne en costume traditionnel décorée de la Croix de guerre 39-45 avec palme, par le général de Gaulle ?

Telle est la question posée et postée ce jeudi par le Musée de la Résistance Bretonne sur sa page Facebook. Une énigme que le musée de Saint-Marcel espère bien résoudre avec l'aide des internautes et le jeu des partages du réseau social.

"C'est une démarche que nous ne réalisons que très rarement. Parfois pour mettre en avant nos collections mais c'est la première fois que nous le faisons pour retrouver l'identité d'une personne" explique Christophe Guillouet, adjoint du patrimoine au Musée de la Résistance Bretonne.

"Cette photo fait partie de notre fond documentaire. Comme cette femme est décorée de la Croix de guerre 39-45, on s'est dit qu'il ne devait pas y en avoir beaucoup en Bretagne et que la diffusion de la photo permettrait peut-être à quelqu'un de la reconnaître et de nous dire qui elle était" précise-t-il.

Le but pour le musée est de parvenir à l'identifier et de savoir qu'elle est son histoire, son parcours, afin de ne pas perdre son souvenir.
 

Cérémonie du 27 juillet 1947

La photo de cette femme a été prise lors de la visite du général de Gaulle à Saint-Marcel le 27 juillet 1947. Plusieurs milliers de personnes et de nombreuses personnalités étaient présentes pour honorer les combattants du plus grand maquis breton. Le général de Gaulle a ce jour là scellé la première pierre du futur monument du maquis et remis plusieurs décorations.

Parmi les personnes décorées, cette femme "de 50 à 60 ans environ", revêtue d'un costume traditionnel breton. Elle porte la croix de guerre 39-45 avec palme, "ce qui laisse à penser qu'elle s'est particulièrement distinguée pendant la guerre puisqu'elle a reçu une citation à l'ordre de l'armée", précise le musée. 

"S'est-elle distinguée en abritant des résistants ou par des actes de résistance ou de bravoure, nous ne le savons pas. C'est ce que les internautes nous permettront peut-être de découvrir" espère Christophe Guillouet.
 


Premières pistes ?

Le post Facebook a déjà été partagé de nombreuses fois et plusieurs pistes sont évoquées dans les commentaires. "Des réflexions sur les raisons pour lesquelles cette femme avait été décorée ainsi que des idées sur le lieu d'où elle venait en fonction de sa coiffe."  

Le Mémorial de Caen, fort de sa présence sur Twitter, appelle également à partager l'information.

Si vous aussi, féru d'histoire ou non, vous voulez aider le Musée de la Résistance Bretonne à découvrir l'identité de cette femme, n'hésitez pas à commenter le post Facebook.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs musée culture résistance histoire seconde guerre mondiale réseaux sociaux société