Vannes. 5 000 personnes défilent contre le pass sanitaire

Ce samedi 28 août, environ 5000 personnes ont défilé dans les rues de Vannes dans le Morbihan pour s’opposer au pass sanitaire. En tête de cortège, des soignants et des pompiers protestaient contre l’obligation qui leur est faite d'avoir reçu une première dose de vaccin avant le 15 septembre.
Manifestation à Vannes dans le Morbihan ce samedi 28 août contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale faite à certaines professions.
Manifestation à Vannes dans le Morbihan ce samedi 28 août contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale faite à certaines professions. © Benoît Le Vaillant-France Télévisions

Après les enfants et les enseignants la semaine dernière, ce sont les pompiers et le personnel soignant qui sont cette fois en tête de cortège à Vannes. Ils devront avoir reçu au moins une dose de vaccin avant le 15 septembre, faute de quoi l’accès à leur travail leur sera refusé.

"On touche à nos droits fondamentaux et notamment notre droit au travail, s’agace une infirmière présente dans le cortège. Je vais perdre mon salaire, mon métier parce que je refuse qu’on touche à mon corps. Je refuse de me faire vacciner de force."

Un peu plus loin, une de ses consœurs exerçant en libéral abonde : "A partir du 15 septembre, je ferme mon cabinet car il est urgent d’attendre."

Samedi 4 septembre, les contestataires des grandes villes du Morbihan se regrouperont à Vannes pour une grande manifestation départementale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société manifestation économie social