Vannes : "Abandonnés, sans perspective d'avenir", les forains manifestent

Les forains sont mobilisés ce 12 octobre pour attirer l'attention sur leur situation et les restrictions auxquelles ils sont soumis, liées au Covid-19. Des opérations escargots ont lieu dans une dizaine de villes de France, comme à Vannes. 

Les forains, au départ de l'opération escargot organisée à Vannes.
Les forains, au départ de l'opération escargot organisée à Vannes. © S. Izad - France Télévisions
Les forains manifestent ce lundi 12 octobre, notamment dans le Morbihan, pour alerter sur les difficultés rencontrées par la profession. Une opération escargot a lieu sur la voie express entre Vannes et Auray. Une délégation de trois personnes sera reçue à la préfecture à 11 h. Le mouvement est national. 
 
L'épidémie de coronavirus entraîne l'annulation des fêtes foraines dans certaines communes. Les professionnels du secteur expriment un sentiment d'injustice. Ils remettent notamment en cause les jauges de 1000 personnes imposées, tandis que d'autres lieux comme les centres commerciaux ne font pas l'objet de telles restrictions. 
 
Les forains ont organisé une opération escargot entre Vannes et Auray pour alerter sur leur situation
Les forains ont organisé une opération escargot entre Vannes et Auray pour alerter sur leur situation © S. Izad - France Télévisions

Les forains souhaitent une obligation de concertation avec les mairies et les préfectures, un fond d'indemnisation à hauteur des pertes subies. 

Rudy Souque est propriétaire d'un manège pour enfants, représentant de la Fédération des Forains de France. "Nous ce que l'on veut c'est une reconnaissance, comme les commerces sédentaires. On a eu de petites aides mais pas valorisées au même titre que les autres entreprises." Il ajoute : "Aujourd'hui le problème c'est qu'on ne dépend d'aucun ministère et on aimerait l'être, pour pouvoir être protégés." 

Pour l'instant en Bretagne, les forains n'ont pas vu d'annulations. La fête foraine de Rennes qui a habituellement lieu entre décembre et janvier est en attente. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social coronavirus/covid-19 santé société