Vannes : mouvement de grève aux Urgences de l’hôpital

Un ras-le-bol qui ne date pas d'hier / © France 3 Bretagne - S. Izad
Un ras-le-bol qui ne date pas d'hier / © France 3 Bretagne - S. Izad

Un mouvement de grève a débuté ce lundi 8 janvier aux Urgences de l'hôpital de Vannes. A l'appel de la CGT, une vingtaine d'infirmières et d'aides soignantes principalement, veut dénoncer le mal-être grandissant du personnel face au manque de moyens. 

Par Thierry Peigné

Manque de lits, manque de moyens humains, leur service sature selon cette vingtaine de grévistes. Pour elle, cette pénurie de moyens perdure depuis trop longtemps et ne permet pas d'assurer une prise en charge optimale des patients. 

Le préavis de grève avait été déposé courant décembre. Les récentes propositions de la direction ayant été jugées insatisfaisantes, les personnels se sont mis en grève illimitée et reconductible. La direction a assigné les grévistes pour assurer la continuité des soins.

Infirmières et aides-soignantes ont débrayé ce lundi 8 janvier 2018 pour exprimer leur ras-le-bol / © France 3 Bretagne - S. Izad
Infirmières et aides-soignantes ont débrayé ce lundi 8 janvier 2018 pour exprimer leur ras-le-bol / © France 3 Bretagne - S. Izad

Les personnels soignants dénoncent des temps d'attente qui se prolongent régulièrement, pouvant parfois dépasser les 22 heures. Les conditions d'accueil difficiles créent de plus en plus de tensions avec les patients. Les agressions verbales seraient quasi quotidiennes selon la CGT.

Le ras-le-bol du personnel hospitalier de Vannes
Sylvie Eveno, aide-soignante - secrétaire CGT Centre hospitalier Bretagne-Atlantique Vannes / Reportage : S. Izad - P. Beaugey

A lire aussi

Sur le même sujet

Cléder : les tempêtes ont réduit le cordon dunaire

Près de chez vous

Les + Lus