Nomination d'Hervé Berville secrétaire d'Etat à la Mer. Les élus bretons mettent la pression

Publié le Mis à jour le

Hervé Berville, député Renaissance de la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor, a été nommé secrétaire d'Etat à la mer, ce lundi matin (4 juillet), lors du remaniement du gouvernement d'Elisabeth Borne. Les élus bretons réagissent et mettent déjà la pression, notamment sur la pêche et le parc éolien en baie de Saint-Brieuc.

Le président socialiste de la Région Bretagne, Loïc Chesnais-Girard n'a pas été long à réagir à la nomination d'Hervé Berville, député Renaissance, au poste de secrétaire d'Etat à la mer, ce lundi 4 juillet.

S'il salue la présence d'un Breton au gouvernement (il n'y en avait plus depuis le départ de Jean-Yves Le Drian, ex-ministre de la Défense, sous François Hollande, puis des Affaires étrangères sous Emmanuel Macron), il met en avant les défis qui attendent le nouveau secrétaire d'Etat : protéger les poissons... et les pêcheurs.

Eric Bothorel : jaloux ou pas?

Eric Bothorel, député réélu dans la circonscription de Lannion, était pressenti pour entrer au gouvernement, soit au poste de secrétaire d'Etat à la mer, soit à celui du numérique. Finalement, il n'obtient ni l'un ni l'autre, mais a tenu à montrer son soutien à son camarade de parti, tout en lui indiquant une priorité sur laquelle travailler.

Marc le Fur (LR) : coup de pression sur les éoliennes

Marc le Fur, député LR des Côtes-d'Armor, n'a pas pris la peine de féliciter Hervé Berville. Il lui a directement conseillé de "mettre fin aux éoliennes en baie de Saint-Brieuc".

Le soutien de Jimmy Pahun

Jimmy Pahun, député Renaissance du Morbihan , a assuré Hervé Berville de son total soutien, tout en rappelant les grands défis qui l'attendent.