Un nouveau bateau pour l'Association Jeudi Dimanche, fondée par le Père Jaouen

Le nouveau bateau ressemblera en tous points au Bel Espoir II originel. (Photo de 2004) / © MAXPPP
Le nouveau bateau ressemblera en tous points au Bel Espoir II originel. (Photo de 2004) / © MAXPPP

L'Association de Jeudi Dimanche (AJD) a décidé de faire construire une réplique de son célèbre bateau Bel Espoir II. Le chantier Piriou se charge de réaliser la coque du navire. Le bateau originel, construit en 1944, présentait des avaries trop importantes pour continuer à naviguer.

Par Corentin Bélard

Cinquante ans qu'elle parcourait les mers pour l'association. La goélette Bel Espoir II, acquise par le prêtre Michel Jaouen en 1968, n'arrivait plus à tenir le rythme.
Après un orage violent en 2017, le bateau s'était couché sur le flanc, occasionnant des dommages irréparables.

Ainsi, l'association AJD a décidé de commander la construction d'un nouveau Bel Espoir tel qu'était le premier. Ce nouveau bateau, plus solide et en adéquation avec les normes actuelles, devrait commencer à voguer en 2021.
 

Aider les jeunes en difficultés

L'association vient en aide aux jeunes désorientés, notamment touchés par la drogue. Et ce, depuis 1968 et l'acquisition du premier Bel Espoir, construit au Danemark en 1944. Le prêtre Michel Jaouen souhaitait aider ces jeunes à s'en sortir en leur faisant découvrir la navigation et les métiers qui en découlent.
Michel Jaouen est décédé en mars 2016 mais son association lui a survécu et continue son œuvre. 

Un renouveau pour le vieux navire

Après plusieurs restaurations, il était temps pour le Bel Espoir II de passer la main. Le chantier de sa réplique commence par la coque. Elle est en construction au chantier du Piriou à Concarneau.
Cette coque sera faite d'acier, contrairement à celle de son prédécesseur conçue en bois. Le nouveau navire sera aussi plus long : 37 mètre contre 30 pour le premier Bel Espoir II.
 

Ensuite, les travaux se dérouleront directement dans les chantiers de l'AJD, à l'Aber Wrach. L'association réceptionnera la coque terminée pour commencer les travaux d'emménagement du navire.
Cela devrait durer deux ans. Un appel au don est lancé par l'AJD : seulement le quart du montant destiné au chantier du navire est déjà financé.

Le coût total du chantier s'élève à 2.000.000 euros.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus