• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Parce que l'union fait la force, treize ports bretons se regroupent

© Antoinette Grall - France 3 Bretagne
© Antoinette Grall - France 3 Bretagne

Ce vendredi a été lancé officiellement à Concarneau "Pêche de Bretagne". Le nom du tout nouveau groupement inter-portuaire breton, qui rassemble les treize ports bretons disposant d'un halle à marée. Le but étant de s'unir pour être plus fort et plus compétitif.

 

Par Krystell Veillard


La Bretagne, c'est désormais un seul port, avec treize quais répartis sur les quatre départements. Initiative commune de la Région Bretagne, des Départements des Côtes d'Armor, du Finistère, de Lorient Agglomération et du Syndicat Mixte des ports de pêche et de plaisance de Cornouaille, le groupement inter-portuaire "Pêche de Bretagne" a été lancé ce vendredi à Concarneau dans le Finistère. Cette union a pour but de coordonner leurs actions en associant l'ensemble des acteurs de la filière. L'idée étant de renforcer la compétitivité de la pêche bretonne, qui représente 91 300 tonnes en 2018. Ces 13 ports sont ceux dotés d’une halle à marée, soient Quiberon, Lorient, Concarneau, Le Guilvinec, Loctudy, Saint-Guénolé, Douarnenez, Audierne, Brest, Roscoff, Erquy, Saint-Quay-Portrieux et Saint-Malo.
 

Concurrence accrue avec l'imminence du Brexit


Ce regroupement est une première dans le domaine et il doit répondre à trois enjeux, d'abord d'harmoniser et de coordonner les différentes pratiques entre les 13 criées, mais aussi de mieux valoriser les produits de la pêche et enfin de renforcer la compétitivité du secteur, en développant des synergies notamment. Un secteur leader national de la filière, mais qui se retrouve aujourd'hui dans un contexte concurrentiel de plus en plus fort, accentué ces derniers mois par l’imminence du Brexit. 

 

Le reportage à Concarneau (29) de Gwénaël Bron et Stéphane Soviller

Ports bretons : l'union fait la force
Un Reportage de Gwenaëlle Bron, Stéphane Soviller et Richard Gurgand - Interviews : Loïg Chesnais-Girard, Président de la région Bretagne - Michaël Quernez, Président du syndicat mixte pêche-plaisance de Cornouaille


 

La Bretagne : un port à 13 quais 

Pêche de Bretagne associe les ports appartenant ou relevant de la compétence des 5 partenaires, et en premier lieu les 13 ports disposant d’une halle à marée, avec 91 300 tonnes vendues sous criée en 2018 :      

  • Les 5 ports sous responsabilité de la Région : Lorient (1er port français avec un volume de 22 680 t), Roscoff (4 800 t), Brest (1 920 t), Saint-Malo (1 500 t), Quiberon (1 350 tonnes) 
  • Les 6 ports de pêche de Cornouaille relevant du Syndicat Mixte Ports de Pêche et de plaisance de Cornouaille : Le Guilvinec (17 100 tonnes, 1er port français en terme de valeur), Saint-Guénolé (7 700 t), Douarnenez (5 150 t), Concarneau (3 470 t), Loctudy (2 440 t), Audierne (1 130 t) ;
  • Les 2 ports appartenant au Département des Côtes d’Armor : Erquy (11 710 t) et Saint-Quay-Portrieux (10 340 t).

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus