Cet article date de plus de 3 ans

La Patrouille de France a sillonné le ciel de Perros-Guirec, en Côtes-d'Armor

La Patrouille de France a survolé samedi 18 août la plage de Trestraou, à Perros-Guirec. Un spectacle de haute-voltige qui a ramené près de 20.000 spectateurs.
La plage était remplie, samedi 19 août, pour observer la Patrouille de France fendre le ciel.
La plage était remplie, samedi 19 août, pour observer la Patrouille de France fendre le ciel. © Mathieu Herry / France 3
Tous les regards étaient rivés sur le ciel, samedi après-midi sur la plage de Trestraou, à Perros-Guirec. Et pour cause ! La Patrouille de France était de passage le drapeau tricolore dans son sillon.

"La mouette elle essaie de faire pareil !" s'exclame une fillette. Les huit Alpha Jet enchaînent les figures acrobatiques au-dessus de la Côte de granit rose, qu'ils ont l'habitude de survoler puisque c'est la 35e fois que la Patrouille de France passe par la commune des Côtes-d'Armor pendant l'été.

"A l'origine, c'est l'amitié d'un ancien leader de la Patrouille de France avec un habitant local qui a fait que la Patrouille de France est venue une première fois" confie le maire Erven Léon, "et c'est devenu une tradition."

durée de la vidéo: 02 min 05
La patrouille de France a sillonné le ciel de Perros-Guirec, en Côtes-d'Armor

Une tradition certes, mais la Patrouille de France n'en reste pas moins l'ambassadeur de l'Armée de l'Air, avec un rôle à jouer. "Souvent les vocations naissent en regardant ce genre de spectacle pendant les vacances, ou en discutant avec les pilotes" explique le commandant Xavier Debras, coordinateur de la Patrouille au sol.

Parmi les 20.000 spectateurs présents pour assister au spectacle, et surtout chez les nombreux admirateurs venus demander des autographes aux pilotes après leur prestation, on peut supposer que quelques vocations sont nées sous le ciel de Perros Guirrec...

Après le ballet aérien, les spectateurs ont pu obtenir des autographes aux pilotes de la Patrouille.
Après le ballet aérien, les spectateurs ont pu obtenir des autographes aux pilotes de la Patrouille. © Mathieu Herry / France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation armée