Cet article date de plus de 5 ans

Pénurie d'essence : le plein de patience pour les automobilistes

Ce samedi, la ruée vers les stations services se poursuit. Deux jours déjà que les automobilistes se précipitent à la pompe. Depuis que les dépôts de Lorient et Vern-sur-Seiche près de Rennes ont été débloqués vendredi après-midi, l'approvisionnement des stations a repris mais au compte-gouttes.
La scène est devenue presque banale depuis jeudi après-midi. A l'approche de cette station-service de Rennes, une file de voitures s'est créée sur le bas coté. Une trentaine d'automobilistes patiente pour pouvoir accéder aux pompes. Au bout d'une minute d'attente, l'un des véhicules sort de la file. Le conducteur vient de se rendre compte que sur le tableau d'affichage de la station seul figure le prix du gasoil. Pas d'essence donc. Il lui faudra chercher ailleurs pour trouver le précieux liquide.

Stations prises d'assaut

Et le scénario se répète aux abords de nombreuses stations-service dans tous les départements bretons. Toutes les stations ayant encore du carburant sont prises d'assaut. Pour certains automobilistes, il est primordial de faire le plein.
durée de la vidéo: 00 min 33
L'attente pour du carburant

Avec un tel afflux de clients et des approvisionnements d'appoint, en diesel principalement, les stations-service que nous avons visitées ce samedi matin à Rennes ne pourront répondre aux besoins de leurs clients tout le week-end. 
durée de la vidéo: 00 min 42
Approvisionnement partiel d'une station-service à Rennes

Malgré le déblocage vendredi par les forces de l'ordre des dépôts pétroliers de Lorient et de Vern-sur-Seiche (35), les automobilistes préfèrent se précipiter pour faire le plein de leur véhicule. Un vent de panique de certains usagers qui peut provoquer parfois certaines scènes de tensions à la pompe. 

Ce samedi, les camions citernes faisaient la queue devant le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, attendant leur tour pour aller remplir leur cuve. Des arrêtés préfectoraux ont été pris pour que ces camions de distribution de carburant puissent exceptionnellement circuler durant ce week-end des 21 et 22 mai.

Des mesures de rationnement de carburant

Face à la sur-consommation de carburant contastée et face au spectre d'une pénurie d'essence, les pouvoirs publics ont décidé vendredi soir de prendre des mesures de rationnement. Les préfectures du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et des Cotes d'Armor limitent ainsi la distribution de carburant. Les quantités maximales susceptibles d’être enlevées par jour et par véhicule sont :
- pour les véhicules légers : 20 litres,
- pour les poids lourds : 150 litres.

La distribution dans des récipients portables de type jerrican est en outre interdite.
Cette dernière mesure est également applicable dans le Morbihan.


Une carte de la pénurie de carburant en temps réel

L'application mobile "Essence", qui oeuvre pour faire baisser le prix du carburant à la pompe, a mis sa communauté d'utilisateurs (entre 350.000 et 500.000 par mois) à contribution pour signaler les stations à court de certains carburants ou fermées. Des données normalement mises à jour en temps réel. D'où cette carte indicative.

Pour faire un signalement, il suffit de télécharger l'application Essence sur son smartphone ou alors se rendre sur la page Facebook.

##fr3r_https_disabled##

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie société