Les personnes âgées bretonnes de plus en plus seules selon “Les petits frères des pauvres.”

En ville ou à la campagne, des anciens de plus en plus seuls - AFP / © AFP - D. Meyer
En ville ou à la campagne, des anciens de plus en plus seuls - AFP / © AFP - D. Meyer

L'association "Petits frères des pauvres" vient de publier les résultats régionaux d'une enquête sur l'isolement et la solitude des personnes de 60 ans et plus. La Bretagne pourtant bien classée au niveau qualité de vie, n'offre pas le dynamisme attendu pour chasser le spleen de nos anciens.

Par Catherine Jauneau


"La solitude, ça n'existe pas" chantait Gilbert Bécaud. Et pourtant...en 2019, nombre d'anciens se retrouvent bien souvent face à eux-mêmes. C'est le cas en Bretagne, d'après l'enquête publiée par l'association caritative Petits Frères des pauvres, qui s'occupe des personnes âgées, prioritairement des plus démunies.

Dans un baromètre publié en 2017, elle interpellait déjà l'opinion avec le chiffre d'un tiers de la population de 60 ans, isolée du cercle familial. Le vieillissement croissant de la population n'arrange pas ce phénomène.

En Bretagne, 27 % de la population compte plus de 60 ans, soit 910 000 personnes.

Dans cette tranche:
  • 28% ressentent un sentiment de solitude ( soit un point de plus qu'au niveau national),
  • 24% sont en risque d'isolement relationel ( 19% au niveau national),
  • 24% aimerait habiter ailleurs ( 22% au niveau national),
  • 1/4 déclarent passer des journées entières sans parler à personne (soit 5% de plus qu'au niveau national).


Solitude des villes et solitude des champs

Contrairement à une idée reçue, les personnes âgées ressentent plus le poids de l'isolement en milieu urbain. En ville, les solidarités et les relations de voisinages sont peu actives. L'attachement à son quartier reste néanmoins trés fort.

En campagne, en revanche, l'entraide existe mais c'est le manque de services du quotidien et de transports qui renforcent le sentiment de solitude. Pour y remédier, la voiture est plébiscitée. La Bretagne est la région où les personnes utilisent le plus leur véhicule (91% contre 81% en France).


Bientôt dans le top 5 des régions les plus "vieilles"

Les chiffres vont encore s'accentuer : à l'horizon 2050, la Bretagne devrait compter 1,4 senior pour un jeune de moins de 20 ans.
Elle passera ainsi de la 7eme à la 5eme région, avec la plus forte part d'habitants âgés de 65 ans et plus.
La part des plus de 75 ans va augmenter fortement, passant de 10% aujourdh'ui à 18% en 2050.
Ce veillissement sera plus marqué dans des départements déjà agés comme le Morbihan et les Côtes-d'Armor.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus