• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La préfecture du Finistère a démantelé un campement des Gilets jaunes à Guipavas

À Brest, au rond-point de Penn Ar C’hleuz, rien ne bouge, les Gilets jaunes restent en place (photo du 17/11/18). / © Claude Prigent/LE TELEGRAMME/MAXPPP
À Brest, au rond-point de Penn Ar C’hleuz, rien ne bouge, les Gilets jaunes restent en place (photo du 17/11/18). / © Claude Prigent/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Vendredi 30 novembre, la préfecture a ordonné le démantèlement d'un campement des Gilets jaunes, installé sur le rond-point d'Ikea, à Guipavas. 

Par La rédaction

Depuis le 17 novembre, les Gilets jaunes occupaient le rond-point d'Ikea, à Guipavas.

Vendredi 30 novembre, la préfecture a décidé d'agir et a ordonné le démantèlement du camp.

Pour justifier son choix, elle explique : " Outre les évidents problèmes de sécurité que posait ce campement, la présence persistante de manifestants avait un impact négatif sur la fluidité de la circulation et sur l'activité économique des magasins de la zone."

Début d'incendie


Les gendarmes ont donc procédé à l'évacuation du camp dans la matinée. L'opération s'est déroulée sans encombres. Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre un début d'incendie. La circulation a été momentanément déviée. 

En revanche, sur le rond point de Penn Ar C'hleuz, à Brest, les Gilets jaunes restent bien en place, et ce depuis le 17 novembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Atout éco: Elorn Plant

Les + Lus