Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle 2017 : Jean-Yves Le Drian appelle les Bretons et Bretonnes à voter Emmanuel Macron

Le président PS de la Région Bretagne Jean-Yves Le Drian a appelé lundi 24 avril "les Bretonnes et les Bretons" à voter "massivement" au second tour de l'élection présidentielle pour Emmanuel Macron, qui est arrivé en tête dimanche dans l'ensemble des quatre départements de la région.
Jean-Yves Le Drian assiste au meeting d'Emmanuel Macron au Zénith de Nantes, en avril 2017
Jean-Yves Le Drian assiste au meeting d'Emmanuel Macron au Zénith de Nantes, en avril 2017 © Eddy Lemaistre - MaxPPP
Lundi 24 avril, Jean-Yves Le Drian a réagi aux résultats du premier tour de l'élection présidentielle. Pendant la campagne, le ministre de la Défense, n'a pas caché son soutien et rallié le candidat d'En Marche dès le mois de mars dernier. Pour lui, lors du premier tour du scrutin, dimanche, "les Bretonnes et les Bretons ont reconnu en Emmanuel Macron un homme qui incarne l'idéal républicain et porte un projet résolument humaniste, européen et solidaire", écrit-il dans un communiqué.

Un appel aux Bretons et Bretonnes pour le second tour 

Jean-Yves Le Drian a tenu à saluer la mobilisation massive des Bretons qui se sont déplacés aux urnes tout en exprimant son inquiétude sur les enjeux du second tour. "C'est bien ce modèle progressiste qui est aujourd'hui menacé par la présence de l'extrême droite au second tour, je ne peux m'y résoudre", souligne M. Le Drian pour qui "la situation impose le rassemblement républicain autour d'Emmanuel Macron". 

"J'appelle donc les Bretonnes et les Bretons à se rassembler comme ils l'ont toujours fait dans l'histoire pour les grands rendez-vous de notre démocratie et à confirmer l'élan du premier tour en votant massivement pour Emmanuel Macron", conclut M. Le Drian. 

Au niveau de la région Bretagne, M. Macron a obtenu dimanche 23 avril 29,05% des suffrages, devant Jean-Luc Mélenchon (19,28% des voix).


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections