Cet article date de plus de 4 ans

"Le jackpot breton d'Emmanuel Macron" : analyse

Emmanuel Macron arrive en tête dans les 4 départements bretons. Jean-Luc Mélenchon créé la surprise en arrivant deuxième, dans 3 départements sur 4. 
© Eric FEFERBERG / AFP
La région conserve ses spécificités à l'issue de ce premier tour de la présidentielle. La candidate du Front national, Marine Le Pen y fait 6 points de moins qu'au niveau national et Emmanuel Macron, le candidat d'En Marche! en fait 5 de plus.
Alors qu'au niveau national, François Fillon (LR) arrive en troisième position, en Bretagne c'est Jean-Luc Mélenchon (FI) qui se hisse sur la deuxième marche du podium avec plus de 5 000 suffrages de plus que François Fillon.
Le podium du 1er tour de la présidentielle 2017 en Bretagne
Le podium du 1er tour de la présidentielle 2017 en Bretagne

Résultats du premier de l'élection présidentielle en Bretagne
Create bar charts

Le vote par département

Pour avoir les résultats complets de votre département ou de votre commune, il vous suffit d'inscrire le nom dans le bas du cadre et de le sélectionner.


Les explications


Le politologue Thomas Frinault fait un parallèle entre l'élection de 2007 et celle d'aujourd'hui. En 2007, à gauche, Ségolène Royal, comme Benoît Hamon, était très contestée par son propre parti. A droite, Nicolas Sarkozy n'avait pas réussi sa percée en Bretagne, terre centriste. Cette année, François Fillon a été plombé par les affaires. Dans la région, ses scores sont moins bons qu'au niveau national. 

Résultat, en 2007, François Bayrou avait réalisé de très bons scores en Bretagne. En 2017, c'est vers Emmanuel Macron que les électeurs se sont reportés. L'ancien ministre de l'économie a capté dans l'électorat de gauche et de droite. 

Quant au Front national, comme dans tous les scrutins, ses scores restent inférieurs aux nationaux. Rennes est même la grande ville de France, après Paris, qui a le moins voté FN.
Le parti de Marine Le Pen fait ses meilleurs scores dans le Morbihan et les Côtes d'Armor comme en 2012. On remarque aussi à la lecture de la carte, une disparité sur le vote fronstiste entre les zones rurales et les villes.

Le Parti socialiste fait des scores historiquement faibles, même dans la région. Selon Thomas Frinault, Benoit Hamon a subi très fortement la dynamique du vote utile. Les électeurs se sont tournés vers Emmanuel Macron ou Jean Luc Mélenchon.

Le candidat de la France Insoumise arrive en deuxième position dans 3 départements bretons sur 4. Il réalise de très bons scores. 

Et après?

Si l'issue du deuxième tour de la présidentielle laisse peu de doute, le coup d’après pose question. Pour Thomas Frinault, les cartes sont brouillées. Il se demande comment vont se faire les alliances pour les législatives.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections