• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quand une Australienne suppose que les hermines du Gwenn-ha-Du représentent des bombes

Le drapeau breton ressemble très clairement à celui des États-Unis / © Le Télégramme - Claude Prigent
Le drapeau breton ressemble très clairement à celui des États-Unis / © Le Télégramme - Claude Prigent

Une Youtubeuse australienne du nom de Partisangirl a remarqué que beaucoup de drapeaux bretons étaient arborés par les Gilets jaunes le samedi 8 décembre à Paris. Ne connaissant pas le Gwenn-ha-Du, elle l'a comparé avec le drapeau américain, devenant la risée des réseaux sociaux.

Par Corentin Bélard

C'est bien connu, les Bretons sont les premiers à arborer leur drapeau régional, partout en France et dans le monde.

Les manifestations des Gilets jaunes ne dérogent pas à la règle. La manifestation du 8 décembre à Paris aura certes cristallisé les tensions sociale mais cette réaction prête à sourire.
 

Un drapeau méconnu à l'étranger

La Youtubeuse Partisangirl a découvert en assistant aux manifestations des Gilets jaunes à Paris l'existence du Gwenn-ha-Du.
Plutôt familière du pays de l'Oncle Sam, elle a logiquement comparé ce drapeau noir et blanc à celui des États-Unis. 

Mais, ne sachant pas ce que représentent les hermines prenant la place des étoiles, elle a cru qu'elles symbolisaient des bombes.
 

Cette approximation grossière a provoqué de nombreuses réactions sur Twitter. Entre rires chez les uns et foudres chez les autres.

D’autant que Partisangirl se présente comme une journaliste, analyste géopolitique. Une fonction qui devrait lui éviter de se lancer dans les approximations.

Les internautes français se sont fait un malin plaisir d'apprendre à leur interlocutrice d'où vient cette bannière blanche et noire qui représente la Bretagne.
 
 


Maintenant reste à savoir lequel des drapeaux breton et américain est le premier de l'Histoire.

Si l'on considère que les hermines représentent la région depuis le XVe siècle, l'emblème breton est forcément le plus ancien.
Mais le créateur de Gween-ha-Du dans les années 1920, Morvan Marchal, s'était inspiré du drapeau américain pour l'adapter aux symboles de sa Bretagne natale.

 

Sur le même sujet

Interview d'un lycéen

Les + Lus