Réouverture des restaurants routiers : la liste pour la Bretagne

Ce samedi 250 restaurants routiers peuvent rouvrir en France, 22 sur la Bretagne. C'était une demande forte des syndicats de routiers, afin de garantir des conditions de travail dignes aux professionnels. Ces établissements pourront servir des repas chauds à table entre 18h et 10h le lendemain.
Le restaurant routier La P'tite Fringale d'Étrelles (Ille-et-Vilaine) a obtenu l'autorisation préfectorale de rouvrir malgré le confinement.
Le restaurant routier La P'tite Fringale d'Étrelles (Ille-et-Vilaine) a obtenu l'autorisation préfectorale de rouvrir malgré le confinement. © France Télévisions / T. Bouilly
A l'heure du reconfinement, les restaurants routiers ont fermé leur portes comme tous les établissements accueillant du public. Les professionnels qui continuent à assurer le transport sur les routes, notamment pour fournir les commerces alimentaires, demandaient donc à ce qu'ils puissent rouvrir. Pour eux ils s'agit de quitter les cabines de leur poids lourds pour le repas et de pouvoir à nouveau bénéficier de plats chauds, retrouver ainsi des conditions de travail convenables, mais aussi du lien social. Ils ont obtenu gain de cause. Un certains nombre de ces établissements sont à nouveau autorisés à leur servir des repas à table.
   

Neuf établissements concernés en Ille-et-Vilaine


Pour ce qui est de l'Ille-et-Vilaine, neuf établissements situés à proximité des axes routiers sont ouverts, dès ce samedi 7 novembre 2020. "Des établissements habituellement fréquentés par les routiers" précise la Préfecture, qui pourront accueillir "les seuls professionnels du transport routier, pour de la restauration à table, sur présentation de leur carte professionnelle et dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur dans la restauration d’entreprises". Ces restaurants pourront ouvrir entre 18h et 10h le lendemain matin  :   

Sept restaurants routiers à nouveau ouverts dans les Côtes-d'Armor


Pour les Côtes-d’Armor, sept relais routiers pourront servir des repas chauds, là encore entre 18h et 10h le lendemain et exclusivement aux professionnels du transport routier.  "Cette décision vise à permettre aux conducteurs routiers, dont la mobilisation pour garantir la continuité des chaînes alimentaire et logistique est totale durant la crise sanitaire, d’assurer leur mission dans des conditions de travail dignes et adaptées aux conditions climatiques" précise le communiqué de la préfecture.Les autres restaurants, indique encore la Préfecture, peuvent poursuivre leurs activités de vente à emporter, y compris de plats chauds. Il est encore rappelé qu’il est "impératif  que les conditions d’accès des professionnels de la route aux sanitaires et aux douches soient garanties de façon digne."
 

Six réouvertures dans le Morbihan


Pour ce qui est du Morbihan, six restaurants routiers sont autorisés à accueillir du public "eu égard à leur proximité des axes routiers et à leur fréquentation habituelle par les professionnels du transport routier" signale le communiqué de la Préfecture.  
La Préfecture du Finistère n'a pas donné d'information sur les restaurants routiers ouverts.


Quelques bémols à ces réouvertures


Les professionnels du transport routier émettent cependant quelques bémols à ces réouvertures. Les services de ces restaurants ne seront assurés que le soir, puisque les heures d'ouverture sont limitées entre 18h le soir et 10h le lendemain matin. Ils ne pourront donc pas bénéficier de repas à table le midi. Et puis ces ouvertures ne concernent qu'un petit nombre de ces établissements, "des ouvertures très arbitraires" dénoncent les routiers. Ils prévoient d'ailleurs ce lundi matin, une action à Noyal-Chatillon en Ille-et-Vilaine pour demander à élargir le nombre de ces ouvertures.

 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie confinement santé société coronavirus/covid-19