Saint-Lunaire : ils découvrent un homard bleu

© DR
© DR

À Saint-Lunaire, deux pêcheurs amateurs ont été étonnés de retrouver un homard bleu dans leurs filets de pêche.

Par Baptiste Galmiche

Lorsqu'ils ont posé leurs filets le 31 juillet dernier au soir en baiede Saint-Lunaire, à la pointe du Nick, Alexis Salou et Basile Durand ne s'attendaient pas à une telle surprise.

Le lendemain, en fin de matinée, lorsqu'ils remontent leur filet, ils découvrent avec stupéfaction un homard bleu.

Surprise


Sur le moment, les "pêcheurs amateurs", comme se définit Alexis, ne s'imaginent pas le trésor qu'ils ont capturé. Il suppose dans un premier temps que "cette couleur est due au fait qu'il est resté longtemps en agonie dans le filet". Son cousin Basile trouve une autre explication : "Il doit être vieux ou malade".

Mais la réalité est tout autre : cette couleur serait due à une anomalie génétique rare qui générerait une protéine lui donnant cet aspect. D'après un institut américain spécialisé, seulement un homard sur deux millions serait bleu.

Homard bleu


En rentrant à leur domicile, ils interrogent leur cousin, féru de pêche. "Il nous a dit que c'était très rare, qu'il avait déjà entendu une pareille histoire. Il nous a conseillé d'appeler le grand aquarium de Saint-Malo".


Mais le parc aquatique en possède déjà un et conseille aux deux cousins de le relâcher en mer. "Pas question ! Étant donné que sa couleur ne se transmet pas de génération en génération, on ne met pas en danger une espèce en conservant ce homard".

Le manger ?


Mais qu'en faire ? "Le manger ? Pourquoi pas" ironise Alexis avant de se raviser : "La nouvelle a fait le tour du quartier. Ce homard ne va pas mourir de sitôt".

Pour le moment, le homard est dans un aquarium, au domicile d'Alexis. "On pourrait le revendre à un particulier ou à un restaurant, dans un but décoratif. Mais, bien entendu, si ça intéresse un musée, on le donnera", conclut-il.

Sur le même sujet

Les + Lus