• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Malo : les autorités mobilisent de gros moyens de secours en mer à cause de plaisanciers négligents

Bateau de pêche-plaisance en face Saint-Malo - illustration / © Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne
Bateau de pêche-plaisance en face Saint-Malo - illustration / © Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne

Le signalement d'un bateau de pêche-loisir découvert à la dérive en baie de Saint-Malo a entrainé la mise en place d’importants moyens de recherche ce mardi. Les plaisanciers concernés avaient juste omis de signaler que leur bateau s'était décroché de son mouillage.

Par Marc-André Mouchère

Ce mardi matin, un petit bateau de plaisance a été découvert à la dérive à cinq miles nautiques au large de Saint-Malo. Signalé au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Corsen il a aussitôt été envisagé qu'un homme à la mer ou plusieurs pouvaient avoir besoin de secours.
 

Des moyens de recherche considérables

Immédiatement le CROSS a engagé d'importants moyens de recherche de personnes en mer. Selon nos confrères de Ouest-France, l'hélicoptère Dragon 50 de la Sécurité civile et l’hélicoptère de la section aérienne de la Gendarmerie de Rennes se sont rendus sur zone. Des moyens nautiques de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) dont la vedette SNS 286 GMF Laplace de Saint-Cast-Le-Guildo et la vedette SNS 244 Commandant Jacques le Boulanger de Dinard étaient engagés Elan, un bâtiment de soutien de région (BSR) de la Marine nationale était également sollicité. Deux bateaux légers de sauvetage pneumatique (BLSP) des pompiers de Saint-Malo avec des plongeurs à bord complétaient le dispositif en mer. Enfin, des patrouilles de gendarmerie et de pompiers étaient également conduites à terre.
 

Négligence de signalement

Le bateau retrouvé et remorqué à Saint-Malo à permis l'identification du propriétaire. Les deux hommes qui étaient à bord ont été localisés dans les Côtes d'Armor et auditionnés par la gendarmerie maritime. Selon la préfecture maritime il s'agit d'une simple rupture de mouillage près du Cap-Fréhel la veille au soir ! Avec la marée, la vedette de pêche-promenade a naturellement dérivé dans les courants jusqu'en face Saint-Malo.

À cause d'une simple négligence, le dispositif de recherche en mer et à terre a été engagé pendant cinq heures par le CROSS.
© Préfecture Maritime
© Préfecture Maritime
 

Appel à la responsabilité des usagers de la mer

La préfecture maritime de l’atlantique tient à rappeler à tous les usagers de la mer la nécessité de signaler toute perte de matériel en mer au CROSS, afin d’éviter de mobiliser inutilement des moyens de recherche et de sauvetage qui pourraient être utilisés sur une autre opération de secours en mer.
La préfecture maritime de l’atlantique rappelle que le 196, numéro gratuit depuis un fixe ou un portable, permet d’être directement mis en relation avec un CROSS pour signaler tout évènement survenant en mer.
Pour informer le CROSS sans hésitation de tout évènement / © Préfecture maritime
Pour informer le CROSS sans hésitation de tout évènement / © Préfecture maritime



 

Sur le même sujet

Homme retranché à Plomodiern : les explications du Colonel Nicolas Duvinage

Les + Lus