Sérent (56) : l'accueil de migrants syriens divise

Publié le Mis à jour le
Écrit par la rédaction

La ville de Sérent (56) pourrait accueillir 15 familles de migrants syriens dans une ancienne maison de retraite. Le projet est encore à l'étude mais la polémique est déjà là : la mairie a déjà reçu des coups de fils anonymes de protestation. Et le Front National s'empare lui aussi du sujet. 

Le bâtiment est en partie insalubre et nécessite des travaux de rénovation. C'est dans la résidence Beaumanoir, une ancienne maison de retraite, qu'une quinzaine de familles de migrants pourrait être accueillie, à Sérent (56). La mairie de ce bourg de 3 000 habitants a été sollicitée par l'association Coallia et les services de l'Etat. 
durée de la vidéo: 01 min 48
Sérent (56) : l'accueil de migrants syriens fait polémique

Le Front National s'empare de la polémique

Depuis, les coups de fils de protestation pleuvent à la mairie de Sérent (56). Des appels anonymes, évidemment. Hier, des militants du Front National et leur leader régional, Gilles Pennelle, se sont rendus sur place pour manifester leur opposition au projet. La tête de liste FN aux élections régionales parle d'une centaine de migrants prévus à Sérent (56). Un chiffre impossible à vérifier, le projet étant encore à l'étude.

Mais pour le maire, Alain Marchal, "L’essentiel, ce n’est pas le nombre de personnes. C’est comment on les accueille dignement et comment on répond à cette crise humanitaire grave" :
durée de la vidéo: 03 min 27
Sérent (56) : interview du maire sur l'accueil des migrants