Le skipper Lalou Roucayrol a retrouvé son voilier... remis à l'endroit!

Lalou Roucayrol sur son trimaran chaviré / © Marine nationale
Lalou Roucayrol sur son trimaran chaviré / © Marine nationale

Victime d’un chavirage le 14 novembre dernier, le Multi50 Arkema de Lalou Roucayrol dérivait depuis 8 jours à plus de 1000 milles nautiques de la Guadeloupe. A bord d'un remorqueur, le skipper a retrouvé son bateau, le mât sorti de l'eau.

Par M Thiébaut

Ce voilier Arkema, quelle histoire! Lalou Roucayrol a chaviré le 14 novembre, a abandonné la Route du Rhum, a été récupéré 3 jours plus tard par un autre skipper, Pierre Antoine, qui lui-même a malgré tout terminé premier dans sa catégorie. Lalou Roucayrol avait laissé son bateau "la tête sous l'eau". Et voilà qu'il retrouve son navire remis à l'endroit, après avoir dérivé pendant 8 jours.

Pour Fabienne Roucayrol, Team Manager, une explication est possible : "Dans la possible cause du chavirage, Lalou a expliqué qu’il y avait de l’eau dans le flotteur tribord de son bateau. Nous ne nous expliquons pas encore comment cette eau est entrée dans le flotteur, mais elle a dû continuer à le remplir alors que le bateau avait chaviré. Cela a certainement « coulé » lentement le flotteur, et avec l’aide du vent et d’une vague, le bateau a dû se retourner et se remettre à l’endroit. Lalou n’en croit pas ses yeux ! "

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus