Le skipper Lalou Roucayrol a retrouvé son voilier... remis à l'endroit!

Victime d’un chavirage le 14 novembre dernier, le Multi50 Arkema de Lalou Roucayrol dérivait depuis 8 jours à plus de 1000 milles nautiques de la Guadeloupe. A bord d'un remorqueur, le skipper a retrouvé son bateau, le mât sorti de l'eau.

Lalou Roucayrol sur son trimaran chaviré
Lalou Roucayrol sur son trimaran chaviré © Marine nationale
Ce voilier Arkema, quelle histoire! Lalou Roucayrol a chaviré le 14 novembre, a abandonné la Route du Rhum, a été récupéré 3 jours plus tard par un autre skipper, Pierre Antoine, qui lui-même a malgré tout terminé premier dans sa catégorie. Lalou Roucayrol avait laissé son bateau "la tête sous l'eau". Et voilà qu'il retrouve son navire remis à l'endroit, après avoir dérivé pendant 8 jours.

Pour Fabienne Roucayrol, Team Manager, une explication est possible : "Dans la possible cause du chavirage, Lalou a expliqué qu’il y avait de l’eau dans le flotteur tribord de son bateau. Nous ne nous expliquons pas encore comment cette eau est entrée dans le flotteur, mais elle a dû continuer à le remplir alors que le bateau avait chaviré. Cela a certainement « coulé » lentement le flotteur, et avec l’aide du vent et d’une vague, le bateau a dû se retourner et se remettre à l’endroit. Lalou n’en croit pas ses yeux ! "
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
route du rhum sport voile
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter