• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La SNCF dépose deux plaintes suite à l'agression d'un chef de bord dans un TER Rennes - Saint-Brieuc

© Max PPP
© Max PPP

Ce mercredi 31 juillet, un chef de bord a été agréssé dans un TER entre Rennes et Saint-Brieuc. La SNCF a déposé deux plaintes.

Par Manon Hamiot

Le train effectuait la liaison entre Rennes et Saint-Brieuc lorsqu'un contrôleur a été agressé vers 17 heures par trois voyageurs, à bord du TER, près de la Brohinière. 

Le trafic a alors été interrompu, le contrôleur lui a été prit en charge par les pompiers puis hospitalisé. Après avoir été examiné et soigné il a pu rentrer chez lui dans la soirée. 

Deux plaintes déposées


Ce matin, la SNCF a déposé deux plaintes, une par le chef de bord pour l'agression, l'autre pour les préjudices subis par la SNCF et les voyageurs. Un aller-retour entre Rennes et La Brohinière a été suprrimé, deux TER ont été retardé de plus d'une heure ainsi qu'un Rennes - Brest de 10 minutes.

Le trafic a ensuite reprit normalement 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus