• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : un CRS se suicide avec son arme de service

Les CRS dénoncent leurs conditions de travail. / © Ruoppolo Guillaume / MaxPPP
Les CRS dénoncent leurs conditions de travail. / © Ruoppolo Guillaume / MaxPPP

Son corps a été retrouvé à son domicile ce mercredi 31 juillet au matin. Le syndicat Alliance dénonce des conditions de travail dégradées.

Par C.B.

La drame s'est déroulé dans le secret, le fonctionnaire a mis fin à ses jours chez lui. Il était affecté à la compagnie n°9 basée à Saint-Jacques-de-la-Lande en périphérie de Rennes. 
C'est la femme du policier qui a découvert le corps. Marié et père de trois enfants, il avait 46 ans.
 

"Un manque d'écoute"

Les syndicats de police dénoncent des conditions de travail en constante détérioration. "Dans le contexte actuel, le rythme effréné laisse peu de temps libre aux collègues, déclare Jacques Viel, délégué CRS régional du syndicat Alliance. L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est souvent rompu."

Cela entraîne du mal-être chez les policiers. "À cela s'ajoutent une méfiance de plus en plus grande de la part des Français, un manque d'écoute de certaines hiérarchies et un rythme de travail très important. Nous ne sommes pas des robots, au bout d'un moment, les CRS craquent" et commettent l'irréparable.
 

45 suicides depuis janvier

Depuis le début de l'année, 45 policiers se sont donnés la mort. Environ un drame tous les cinq jours. 
On compte déjà dix suicides de plus qu'en 2018. Sur toute l'année, 35 cas ont été recensés.
 

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus