• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Soldes: et si on restait chez soi ?

C’est demain l’ouverture des soldes d’hiver 2016, avec une grande question : serait-je assez rapide pour être l’heureux acheteur d’une magnifique veste à prix cassés ? La répond est non, je ne serai pas le premier… à moins que...

Par Stéphane Grammont

Pourquoi ne serait-je pas le premier à mettre la main sur cette belle veste à prix cassés, qui me tendrait le cintre s'il n'y avait déjà devant moi une foule de shopping-addicts prêts à en découdre ?

D'abord parce que si, débordé par les impératifs de noël, je n'ai pas pu faire de repérages, d'autres s'en sont chargé. Notamment ceux qui pratiquent le ROPO. ROPO ? Search Online, Purchase-Offline. Comprenez, ceux qui repèrent en ligne avant d'aller acheter en magasin.

Selon le blog du modérateur, ils sont 67 % à faire leurs repérages en ligne avant d’acheter en boutique. La proportion passe à 74 % chez les 18-35 ans.
L'infographie du blog du modérateur / © blog du modérateur
L'infographie du blog du modérateur / © blog du modérateur


D'autres malins me seront passés devant. C'est la grande nouveauté cette année, on peut réserver un produit par internet. 70 enseignes dans le prêt à porter, le loisir, l'électron-ménager le proposent. 

La seule condition, aller acheter le produit sous 48 heures. Impossible, donc, d’attendre patiemment la deuxième ou 3 ème démarque… ce serait trop facile. Par contre, certains sites de marque proposent, dans leur e-shop, de remplir son panier électronique.... et de le régler au dernier moment en profitant des meilleurs démarques. 

Tous privilégiés

Mais même malgré cela, on n’est pas à l’abri de la rupture de stock sur LA bonne affaire, et ce dès le 1er jour…. Pourquoi? A cause des ventes privées, qui pourraient définitivement griller la priorité aux soldes classiques.

Les boutiques invitent leurs bons clients à venir dès la fin de l’année profiter de belles réductions. Aux départs réservées à quelques privilégiés, c’est aujourd’hui quasiment toute la clientèle du magasin qui peut en profiter, et même plus: sur Twitter, les offres pullulent. Il suffit même quelque fois d'avoir une photo postée sur Twitter pour en profiter.

J'y vais ? J'y vais pas ?


Y a-t-il encore des affaires à faire avec les soldes? La question mérite bien d'être posée, et c'est ce que nous avons fait. "La météo de ces dernières semaines a été si clémente que, sur ces les manteaux et les bottes par exemple, les stocks sont au plus haut. Donc les remises seront intéressantes, d’au moins 50 % dès la première démarque" explique notre chroniqueur conso Olivier Dauvers. Même si ce n'est pas leur but, les soldes officielles sont la seule période où les commerçants ont le droit de vendre à perte.


Vous aussi, donnez votre avis

Avant de vous ruer sur les soldes mercredi matin, une petite mise au point.

Posté par France 3 Bretagne sur lundi 4 janvier 2016


Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus