Tom, cheminot en grève depuis le premier jour : "je le fais pour moi, mais aussi pour les autres"

Gréviste depuis le 5 décembre, Tom, cheminot de 27 ans, est de toutes les mobilisations contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, et pour défendre des convictions profondes qui dépassent largement sa personne.

Plus de 50 jours de grève n'ont en rien entamé sa détermination et sa motivation : dès 7 heures ce mercredi matin, Tom était devant l'inspection académique pour un piquet de grève interprofessionnel destiné à soutenir les enseignants. "On est tous dans le même combat. On vient les soutenir, créer un rapport de force. Le climat social, il est le même pour tous, on est sur une lutte commune."
 


A 27 ans, Tom est chef de bord (contrôleur) sur les TER Bretagne depuis deux ans. Originaire de Reims, il a obtenu un bac pro spécialisé dans l'environnement, puis travaillé dans le privé comme paysagiste, employé de laboratoire et réceptionniste de nuit dans un hôtel parisien, avant d'entrer à la SNCF, pour un CDD d'un an à Vannes avant d'être titularisé à Rennes.

Son métier de chef de bord, il l'aime pour le contact avec la clientèle : "Il y a vraiment un moment d'échange et de partage à bord du train, quand tout se passe bien !" Beaucoup moins pour le contrôle des billets, un peu trop mis en avant par la direction à son goût : "La sauvegarde des recettes, donc le contrôle, on ne peut pas dire que c'est plaisant ...Verbaliser un passager contrevenant, c'est compliqué, on ne connaît pas sa situation ... Il y a des fois où c'est très compliqué. On a eu cette année énormément d'agressions à bord des trains. Parfois la personne qu'on régularise n'est pas la plus difficile, ce sont les personnes autour qui s'en mèlent ..."

Souriant et plein d'énergie, soucieux des autres, de l'environnement, et de la qualité du service public, Tom est depuis un an militant à la CGT Cheminot. Un engagement syndical où il trouve de la solidarité, et du sens : "J'avais besoin d'exprimer mes opinions, et d'agir en conséquence".

56ème jour de grève ce 29 janvier


Depuis le 5 décembre, début de la contestation du projet de réforme des retraites du gouvernement, il est gréviste. Pendant la préparation des manifestations, il met son énergie au service de la création d'animations ludiques pour le cortège. Et pendant le défilé, c'est lui qui agite la caisse de solidarité, au bon vouloir des passants et manifestants.
 

Plus de 50 jours de grève, une détermination sans faille et un sourire indéfectible : "Je le fais pour moi, mais aussi pour les autres. En France, on veut nous faire passer pour des individualistes. Moi je le fais aussi pour les jeunes, déjà qu'on va leur laisser une planète polluée ..."

le reportage de Myraim Thiebaud et Philippe Queyroux

 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité