Tour de France 2018 : "un super parcours qui me plait énormément" explique Warren Barguil

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigne
PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Thomas BREGARDIS ; PARIS 17/10/2017 Présentation du Tour de France 2018 Warren Barguil Paris, France, oct 17th 2017. Presentation of the 105th cycling race Tour de France, which will take place 7th to 29th july 2018
PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Thomas BREGARDIS ; PARIS 17/10/2017 Présentation du Tour de France 2018 Warren Barguil Paris, France, oct 17th 2017. Presentation of the 105th cycling race Tour de France, which will take place 7th to 29th july 2018 © Maxppp - Photo PQR - Ouest-France - T. Brégardis

Le Morbihannais Warren Barguil, leader de l'équipe bretonne Fortuneo-Oscaro s'est réjoui du tracé du Tour de France 2018, lors de la présentation du parcours à Paris ce mardi. La Grande boucle passe par sa Bretagne et les étapes de montagne corsées lui font envie.

Présent ce midi au Palais des Congrés à Paris pour la présentation du Tour de France 2018, le cycliste breton n'a pas caché son plaisir de voir le peloton emprunter les routes bretonnes et passer à 10 km de chez lui pour cette 105ème édition.

"Certains vont se rendre compte que la Bretagne, ce n'est pas plat" .
 


Celui qui a terminé le Tour de France 2017 avec le maillot à pois de meilleur grimpeur sur les épaules et remporté deux étapes, semble apprécier la deuxième partie du parcours, entre les Alpes et les Pyrénées, avec des journées entre 4000 et 5000 mètres de dénivelé positif. "Certains vont faire les gros yeux, car ca va batailler" a ajoute le coureur. 

durée de la vidéo: 01 min 51
Le Breton Warren Barguil sur le tracé du Tour de France 2018

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.