Transat Jacques-Vabre : le Briochin Yann Eliès et Charlie Dalin (Apivia) virent en tête de la course

Le monocoque du duo Dalin-Eliès (ici le 27 octobre au départ du Havre) a pris la tête de la Transat Jacques-Vabre ce 31 octobre. / © David Ademas / Max PPP
Le monocoque du duo Dalin-Eliès (ici le 27 octobre au départ du Havre) a pris la tête de la Transat Jacques-Vabre ce 31 octobre. / © David Ademas / Max PPP

Le duo Dalin-Eliès (Apivia) est passé en tête de la Transat Jacques-Vabre dans la catégorie Imoca, au large du détroit de Gibraltar. Thibaut Vauchel-Camus et Frédéric Duthil mènent toujours la course en Class50, Kito de Pavant et Achille Nebout en Class40.

Par Valentin Pasquier, avec AFP

Le monocoque de Charlie Dalin et Yann Eliès (Apivia) pointait en tête de la Transat Jacques Vabre (TJV) ce 31 octobre, dans la catégorie Imoca. Ils sont talonnés par deux autres bateaux capables comme lui de "voler" grâce à leurs foils.

Au pointage de 9 heures (08h00 GMT), le tandem longeait les côtes marocaines en tête de la flotte des Imocas, ces monocoques de 18 mètres qui sont les stars de la course mythique autour du monde en solitaire, le Vendée Globe.
 

Talonnés par Beyouet et Pratt

Sur les 29 engagés, 16 disposent de foils, ces appendices latéraux de plus ou moins 7 mètres agissant comme des ailes d'avion pour faire décoller la coque. À désormais 3 336,8 milles nautiques de leur point d'arrivée, le port brésilien de Salvador de Bahia, les deux navigateurs sont talonnés par la paire Jérémie Beyouet Christopher Pratt (Charal), à 6,3 miles nautiques.

Sur le podium figurent également Kevin Escoffier et Nicolas Lunven (PRB), en tête la veille mais désormais à 8,4 miles nautiques des leaders. Ces trois duos se trouvent dans le groupe des navigateurs, le plus important, qui a pris l'option de longer la péninsule ibérique puis les côtes marocaines, tandis que les autres concurrents ont fait le choix d'une route plus à l'ouest, vers l'archipel des Açores.
 

Les Class50 à l'avant

Devant eux cependant, les trois seuls multicoques engagés dans cette 14e édition de la TJV, partie dimanche du Havre, avec en tête le duo Thibaut Vauchel-Camus et Fred Duthil (Solidaires en peloton ARSEP) à 3 256,9 milles nautiques de l'arrivée. Ils arrivent actuellement au large des côtes africaines.

En Class40, le tandem Kito de Pavant/Achille Nebout (Made in Midi) a pris la première place devant Louis Duc et Aurélien Ducroz (Crosscall Chamonix Mont-Blanc).
 

Le classement jeudi à 09h00 (08h00 GMT)

  • Multi50 (multicoque de 50 pieds/15 m) - 3 engagés
  1. Thibaut Vauchel-Camus/Frédéric Duthil (Solidaires En Peloton ARSEP) à 3 256,9 miles nautiques de l'arrivée
  2. Gilles Lamiré/Antoine Carpentier (Groupe GCA - Mille et un sourires) à 20,8 nm du 1er
  3. Sébastien Rogues/Matthieu Souben (Primonial) à 29,1 nm
 
  • Imoca (monocoque de 60 pieds/18 m) - 29 engagés
  1. Charlie Dalin/Yann Eliès (Apivia) à 3 336,8 miles nautiques de l'arrivée
  2. Jérémie Beyou/Christopher Pratt (Charal) à 6,3 nm du premier
  3. Kevin Escoffier/Nicolas Lunven (PRB) à 8,4 nm
  4. Sam Davies/Paul Meilhat (Initiatives-Coeur) à 11,4 
  5. Clarisse Crémer/Armel le Cleac'h (Banque Populaire) à 14,7 nm
  6. Nicolas Troussel/Jean Le Cam (Corum L'Epargne) à 44 nm
  7. Charlie Enright/Pascal Bidegorry (11th Hour Racing) à 44,5
  8. Sébastien Simon/Vincent Riou (Arkea-Paprec) à 48,9
  9. Damien Seguin/Yoann Richomme (Groupe Apicil) à 56,2
  10. Fabrice Amedeo/Eric Péron (Newrest-Arts & Fenêtres) à 74,9
  • Class40 (monocoque de 40 pieds/12 m) - 27 engagés
  1. Kito de Pavant/Achille Nebout (Made in Midi) à 3 626,3 miles nautiques de l'arrivée
  2. Louis Duc et Aurélien Ducroz (Crosscall Chamonix Mont-Blanc) à 5,2 nm du 1er
  3. Aymeric Chappellier/Pierre Leboucher (Aina Enfance et Avenir) à 8,8 nm du premier

Sur le même sujet

Les + Lus