"Trophées bretons du développement durable", à Locminé, le lycée professionnel enseigne la couture responsable

La remise des 14e Trophées bretons s'est déroulée ce mardi 22 septembre à distance, pour cause d’épidémie de Covid. Lauréat dans la catégorie Établissement d’enseignement, le lycée professionnel Louis Armand enseigne à ses élèves la couture responsable.  

Cours de couture responsable au lycée professionnel Louis Armand de Locminé.
Cours de couture responsable au lycée professionnel Louis Armand de Locminé. © Cécile Pouliquen
Parce que la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde, juste derrière le pétrole, le lycée professionnel Louis Armand à Locminé a décidé de sensibiliser les élèves de toute sa filière mode et s’est engagée à une démarche de couture responsable. Qu’ils se destinent aux métiers de la mode et du vêtement (CAP et Bac Pro), ou aux métiers du spectacle (DTMS option habillage), recycler, réutiliser, customiser, upcycler font partis désormais de leur programme. 

"On a changé nos habitudes de travailler et pour faire face à la surconsommation de vêtements. On insiste beaucoup sur la notion de recyclage. On va chercher des vieux vêtements et on leur donne une deuxième vie", explique Colette Heber, professeur métier de la mode et du spectacle. 

Ces vieux vêtements, l’établissement les récupère auprès de Retritex, une entreprise d’insertion basée à Pontivy, spécialisée dans la collecte et la valorisation des textiles usagés. Une visite avait été organisée pour que tous les élèves puissent en découvrir le fonctionnement et se rendre compte par eux-mêmes du volume de vêtements jetés. 

Des pantalons qui serviront à confectionner des redingotes ; des chemises qui se transformeront en tunique ; des vestes et des jeans troués, râpés, qui grâce au rajout de bouts de tissus ou d’ornements pourront vivre une seconde jeunesse. Des exercices très appréciés des élèves : "Ça laisse libre court à notre imagination. C’est vraiment une superbe expérience", confirme Charlotte Vanzwaelmen, élève en 1ère année de DTMS.

Faire du neuf avec de l’usagé, on appelle ça de l’upcycling. Fabriquer des vêtements en limitant au maximum la production de déchets, on appelle ça la couture zéro déchet. Et cela, aussi, est enseigné aux élèves du lycée Louis Armand à Locminé, qui vont apprendre à confectionner éponges et lingettes démaquillantes à partir de chutes de tissu. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société environnement