D'où vient la tradition de s'embrasser sous le gui le 31 décembre ?

Le 31 décembre à minuit, il est de tradition de s’embrasser sous le gui. Mais cela nous vient d’une tradition celte. Le saviez-vous ?
Une boule de gui pour le 31 décembre
Une boule de gui pour le 31 décembre
Le gui est le seul végétal à avoir des fruits au mois de décembre, alors forcément, les druides considéraient cette plante comme miraculeuse, et lui attribuaient des vertus spécifiques : prospérité, chance, fécondité...ses rameaux toujours verts, constituaient encore un symbole d'immortalité.

C’est au XVIIIe siècle que les Anglais amènent cette tradition du baiser sous une branche de gui, porteur de bons auspices, et signe d'heureux présage pour franchir le seuil d’une nouvelle année..

Ils ont inventé la « kissing ball», des boules de gui que l’on accroche à une porte, et sous laquelle on s’embrasse.

Puisque le thème des illuminations de Noël de la ville de Rennes est « sous le gui, emballons-nous » : il ne vous reste plus qu’à essayer !
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an culture bretonne culture régionale culture société