Voile : Franck Dubosc baptise à Brest le nouveau bateau 470 de Camille Lecointre et Aloïse Retornaz

"À événement exceptionnel, parrain exceptionnel". Pour baptiser leur tout nouveau dériveur, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz ont trouvé un parrain de renom : le comédien Franck Dubosc. Le baptême a eu lieu ce vendredi au pôle France voile de Brest.
Franck Dubosc est le parrain du nouveau 470 de Camille Lecointre et Aloïse Retornaz.
Franck Dubosc est le parrain du nouveau 470 de Camille Lecointre et Aloïse Retornaz. © France 3 Bretagne / Arthur Conanec

Rendez-vous était donné à 13h, au Pôle France de Brest. Un baptême (dans la voile, comme ailleurs) c'est toujours un événement... Tout juste vainqueures d'une épreuve de Coupe du monde, samedi à Miami, et avant de repartir direction le Portugal, le duo composé par Camille Lecointre et Aloïse Retornaz était bien entouré ce vendredi 31 janvier à Brest. Partenaires et amis étaient là pour baptiser leur tout nouveau dériveur. Un 470 sur lequel elles disputeront les JO cet été.

 


De passage à Brest lui-aussi, le comédien et humoriste Franck Dubosc (en représentation ce vendredi soir au Brest Arena) a joué son rôle de parrain. C'est lui qui a eu l'honneur de casser la fameuse bouteille de champagne sur la coque du "nouveau-né".

durée de la vidéo: 00 min 30
Ambiance baptême du bateau


Objectif les JO de Tokyo 


Élues "Marin de l'année" en décembre 2019, la Brestoise Camille Lecointre et sa binôme Aloïse Retornaz disputeront cet été les Jeux olympiques de Tokyo, à bord de dériveur double (470), embarcation sur laquelle elles ont déjà brillé.

Sacrées championnes d'Europe en mai, elles ont aussi glané en 2019 une médaille de bronze aux championnats du monde qui se déroulaient à Enoshima (Japon) l'été dernier. 

Prochaine grosse date dans leur calendrier : les championnats du monde qui se dérouleront en Espagne, du 13 au 21 mars 2020... Une étape importante, avant les fameux Jeux olympiques au Japon, où Camille Lecointre (déjà médaillée de bronze aux JO de Rio en 2016) et Aloïse Retornaz, 25 ans.

 
durée de la vidéo: 00 min 34
Interview Camille Lecointre et Aloïse Retornaz
 

180 jours par an sur l'eau


Avant l'échéance japonaise, le duo ne cesse de naviguer. 180 jours par an sur l'eau, pour peufiner leur technique, gagner du temps dans les moindres détails... Des entrainements et compétitions à travers le monde, qui les obligent à avoir trois bateaux ! Un dans un container, un autre sur une remorque pour les compétitions européennes et un troisième qui reste à Brest pour les entraînements.

Un investissement en grande partie financé par la Fédération Française de Voile et leurs partenaires.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport jeux olympiques