Protestation des laboratoires d'analyses contre la baisse de leurs tarifs

Le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2013 prévoit 5 milliards d'euros de recettes supplémentaires. Pour trouver ces fonds, un effort sur les tarifs est demandé notamment aux biologistes. 

© France 3 Centre
Les tarifs des laboratoires d'analyses médicales sont revus à la baisse pour la septième année consécutive. Ces efforts sur leurs tarifs, les biologistes les ont acceptés et se sont adaptés ces dernières années. Mais quand le projet de loi de finance de la Sécurité Sociale pour 2013 prévoit une nouvelle baisse, là trop, c'est trop. Selon Marie-José Lemarchand (Médecin biologiste et porte-Parole du syndicat des biologistes du Loiret), l'Etat "s'acharne" sur leur corporation. 
Derrière le ras-le-bol, les biologistes s'inquiètent notamment de la disparition du soin de proximité qui, selon eux, accentuera l'engorgement des services d'urgences. 
En guise de protestation, les laboratoires d'analyses du Loiret sont donc fermés tous les après midi jusqu'à vendredi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter