Réforme des rythmes scolaires: les enseignants réclament de la concertation

Une quarantaine d'enseignants ont manifesté mercredi devant l'inspection académique du Loiret / © Th.Mbaka - France3 Centre
Une quarantaine d'enseignants ont manifesté mercredi devant l'inspection académique du Loiret / © Th.Mbaka - France3 Centre

Après le succès de la mobilisation parisienne des professeurs des écoles mardi, les enseignants maintiennent la pression. En province, à Orléans comme à Tours, l'Intersyndicale a appelé à un rassemblement pour dénoncer l'absence de dialogue avec leur ministère de tutelle.

Par Ch.Launay et Th.Mbaka


>> écoutez les revendications de Marie-Claude Allain, professeur des écoles SNUIPP et Marc Vinauger, Sud Loiret. 
propos recueillis par Th.Mbaka devant l'inspection académique du Loiret
DMCloud:31699
réforme rythmes scolaires réactions ensignants
Le ministre de l'Education Vincent Peillon, est confronté à une pression syndicale le jour de la présentation de son projet de loi sur l'école et peu avant la publication au JO du décret sur la réforme des rythmes. Des manifestations ont eu lieu aujourd'hui devant les inspections académiques de Tours, Orléans, Bordeaux, Marseille, Lyon ou Strasbourg, dans le cadre d'une journée d'action pour sensibiliser aux besoins des écoles à la prochaine rentrée.

Mardi, 2.500 à 3.000 professeurs des écoles avaient manifesté à Paris contre les modalités de mise en oeuvre du retour à la semaine de 4,5 jours. Cette mobilisation visait aussi à attirer l'attention sur les besoins de la prochaine rentrée, après 80.000 suppressions de postes sous la droite. 

La communauté éducative avait pourtant accueilli favorablement le projet de loi sur l'école, qui détaille les 60.000 créations de postes sur le quinquennat, recrée des écoles pour les profs et veut projeter l'école dans l'ére numérique. Mais elle a rejeté le projet de décret sur les rythmes, qui doit bientôt paraître au JO.

 / © France 3 Centre
/ © France 3 Centre


Sur le même sujet

Les + Lus