• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Zen, restons Zen dans « On a retrouvé la Mémoire »

 Marie-Thérèse Faur Lebon, membre de l'association Zen International et Flavien Texier / © Pierre-Dominique Lepais
Marie-Thérèse Faur Lebon, membre de l'association Zen International et Flavien Texier / © Pierre-Dominique Lepais

Flavien Texier et Pierre-Dominique Lepais nous emmène entre 1970 et 1980 au temple Zen de la Gendronnière en compagnie de Marie-Thérèse Faur-Lebon, membre de l'association Zen International.

Par Anne Lepais


Zazen : Za, être assis ; Zen, recueillement. Zazen en soi est éveil.


C’est l’expérience directe de la réalité ultime. Par la pratique de la concentration (samadhi), le mental s’apaise, l’idée du moi s’évanouit, corps et esprit abandonnés, et l’on revient inconsciemment à notre véritable nature, nature de Bouddha, en unité avec toutes les existences, avec le cosmos entier. Bouddha s’est éveillé assis en zazen.
Zazen nous révèle à notre nature véritable, nature de Bouddha.
L’éveil est la condition normale, naturelle, de l’esprit.Tout son enseignement, « le bouddhisme », est issu de cette expérience vivante.

L’Association zen internationale regroupe plusieurs centaines de lieux de pratique (temples, centres zen, dojos..). Elle gère et entretient sur la commune de Valaire à dix kilomètres au sud-est de Blois, le temple de la Gendronnière.
C'est un lieu d’approfondissement de la pratique du Zen Sôtô. C'est également un lieu de rencontre et d’échanges entre enseignants et pratiquants. Ce centre réunit au-delà des différences et remplit ainsi sa vocation d’ouverture au monde.

Le temple de la Gendronnière est centré autour d’un lieu ordinaire, le Dojo : une salle où l’on pratique zazen.
Lorsqu’on rentre dans le dojo, on abandonne naturellement toute préoccupation personnelle et l’on se concentre à chaque instant sur la façon de marcher, de s’asseoir, etc... L’esprit est ouvert, présent à la réalité de l’instant.
Le fondateur et le principal inspirateur de nombreux dojos et de groupes zen en Occident et plus particulièrement en Europe était le maître bouddhiste zen japonais de l'école Sōtō, Taisen Deshimaru

Flavien Texier et Pierre-Dominique Lepais on rencontré Marie-Thérèse Faur Lebon, membre de l'association Zen International et disciple de Taisen Deshimaru, le maître incontesté de l'enseignement du Bouddha en Europe, qu'elle suit fidèlement tout en continuant sa vie dans la société.

>>> retrouvons Marie-Thérèse Faur-Lebon en 1973 lors de son ordination par maître Deshimaru

Zen, restons Zen dans « On a retrouvé la Mémoire »

« On a retrouvé la Mémoire »

Tous les samedis dans le 19/20 et sur Pluzz.fr


rediffusion le lundi à midi dans le journal régional de France 3 Centre
et sur http://centre.france3.fr/retrouve-la-memoire
 


 

« On a retrouvé la Mémoire »

c'est tous les samedis dans le 19/20 et le lundi midi dans le journal régional de France 3 Centre et sur PLUZZ.FR

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus