• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Un corps dans un bloc de béton repêché à Apremont-sur-Allier (Cher)

© F3 Dijon
© F3 Dijon

Un bloc de béton à l'intérieur duquel se trouve vraisemblablement le corps d'un jeune homme d'une vingtaine d'années, dont on était sans nouvelles depuis plusieurs mois, a été repêché mardi à Apremont-sur-Allier (Cher). Il a été découvert suite aux aveux d'une des personnes suspectées.

Par L.A.

Le bloc de béton a été retiré mardi du canal d'alimentation de la Loire de la commune d'Apremont-sur-Allier à une vingtaine de kilomètres au sud de Nevers. Des analyses étaient encore en cours mercredi mais les enquêteurs ont confié leur quasi-certitude d'y trouver le corps du jeune homme disparu.

Séquestré et battu à mort

La victime, âgée d'une vingtaine d'années résidait depuis l'automne 2011 chez son oncle maternel à Biches (Nièvre) et aurait été séquestrée et battue par quatre proches habitant la maison, jusqu'à ce qu'il succombe aux coups et aux mauvais traitements.
C'est l'un des cinq occupants de la maison, placé en garde à vue après l'ouverture d'une information judiciaire à Bourges (Cher), qui a conduit les enquêteurs jusqu'à "une dalle de béton enveloppée dans une bâche", a indiqué le parquet de Bourges.

Une disparition signalée un an après le décès

Le jeune homme serait décédé début 2012 mais ce n'est qu'un an plus tard que sa mère, domiciliée en Seine-et-Marne, a alerté les forces de l'ordre. Elle avait obtenu de son frère des confidences concernant les mauvais traitements subis par son fils dans la maison de Biches.
Les cinq personnes gardées à vue devaient être déférés devant le juge d'instruction mercredi après-midi. L'analyse d'un médecin légiste de Tours doit permettre de confirmer la présence du corps dans la dalle. Elle déterminera les conditions du décès, après autopsie.

Reportage France 3 Bourgogne, Natacha Muzy et Régis Guillon :
cadavre dans un bloc de beton

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus