• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le premier portefeuille pare-balles est produit à Savigny-sur-Braye

C'est une première mondiale : des portes-cartes doublés de kevlar sont fabriqués dans un atelier de couture du Loir-et-Cher. Un produit unique, qui assure une solidité sans égale au portefeuilles " Gaston et Lucien ", produit à Savigny.

Par Jonathan Guérin

Dans le monde de la mode, on connaissait les initiales D&G, pour Dolce et Gabana. Il faudra désormais compter avec G&L, pour Gaston et Lucien.
Derrière ces prénoms (ceux de leurs grands-pères), 2 jeunes entrepreneurs parisiens : Victor de Noailly et Pierre-Alexis Prunier. Ils sont les créateurs du portefeuille pare-balles. Cette innovation technologique mondiale est fabriquée en Loir-et-Cher, à Savigny, aux Ateliers de la Braye.

Le portefeuille Gaston et Lucien résiste même aux balles

Une première mondiale

L’idée peut prêter à sourire, mais c’est une prouesse technique : les deux amis souhaitaient créer un porte-cartes doublé de kevlar, capable de résister … aux assauts les plus improbables du monde moderne. Ils l’affirment donc fièrement : leur portefeuille résiste au tir d’une balle de 22 Long Rifle à 20 mètres de distance. « Nous voulions faire évoluer la maroquinerie française, proposer un produit sobre, chic, mais surtout, en rupture avec ce qui se fait dans la maroquinerie  classique ». Ainsi, depuis six mois, les ateliers de Savigny produisent des portefeuilles pare-balles orange, rouge ou bleu, tous réservés aux hommes.

Un objet de luxe

Toute l’astuce du produit tient en sa conception. Le porte-cartes est garanti « fait-main », avec un assemblage de cuir de veau à l’extérieur et d’agneau à l’intérieur. Cependant, le kevlar, qui constitue l’essentiel de l’objet, est une matière impossible à coudre. Des outils spéciaux sont donc nécessaires pour le découper et l’assembler aux autres pièces. Mais impossible de dévoiler les ficelles du procédé : un brevet déposé à l’INPI assure à Victor de Nouailly et Pierre-Alexis Prunier un secret total sur leur invention.
Les deux amis espèrent bientôt lancer une gamme pour homme et femme, qui pourrait même être exportée à l’international. Pour cela, un appel au don a été lancé sur internet. Et on se prend à rêver : le portefeuille pare-balles pourrait être, à l’avenir, un des produits français les plus vendus dans le monde, à l’instar des gammes de luxe qui cartonnent sur les marchés étrangers.

La confection des portefeuilles pare-balles Gaston et Lucien

Le processus de fabrication étant secret, les photos nous ont été fournies par Gaston & Lucien.
 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus