• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Pose de briques en béton au barrage de Civray

© Alain-Georges Emonet
© Alain-Georges Emonet

Le mur de Lego en béton qui barre le Cher à Civray devrait faire monter le niveau de l'eau de soixante centimètres, afin que les bateaux-promenades puissent continuer leur activité touristique.

Par Anne.L/Alain-Georges Emonet

Comme convenu lors de la réunion, mardi dernier, du conseil syndical du Cher, les travaux ont commencé ce matin au barrage de Civray en Indre-et-Loire. L'entreprise Landré du Loir-et-Cher spécialisée dans le béton a érrigé un barrage de 23 m de long composé de blocs, type Lego.
Objectif : faire monter le niveau du Cher d'environ 60 cm, permettant ainsi le passage sous le château de Chenonceau des bateaux-promenades.
C'est une première pour l'entreprise Loir-et-Chérienne.
Il s'agit pour cette construction éphémère de supplanter, durant l'été, les barrages qui ont été endommagés et partiellement détruits durant la crue de novembre 2012.
Une décision du syndicat du Cher qui a suscite discussions et polémiques...

>>> Plus d'informations dans le reportage d'Alain-Georges Emonet et Aurore Dupont à Civray en Indre-et-Loire
Intervenants :
- Michel Ravand, maire adjoint de Montrichard
- Laurent Deprick, bâteau-promenade l'Ambacia
DMCloud:92333
Opération Cher à sec



Barrage de briques en béton à Civray

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus