La PJ d'Orléans enquête sur Dieudonné et un blanchiment d'argent présumé

Une enquête pour "blanchiment", "organisation d'insolvabilité" et "fraude fiscale" a été ouverte en février 2013 par le parquet de Chartres suite à un signalement de la cellule anti-blanchiment de Bercy, rapporte le Monde.fr. Dieudonné est suspecté de blanchir son argent au Cameroun. 

Par AFP

La justice enquête depuis près d'un an sur des mouvements financiers suspects autour des comptes de Dieudonné et ses proches. L'humoriste est soupçonné de blanchir son argent en l'expédiant au Cameroun, selon Le Monde.fr, en utilisant ses proches comme intermédiaires.

Une enquête ouverte par le Parquet de Chartres

Une enquête préliminaire pour "blanchiment", "organisation d'insolvabilité" et "fraude fiscale" a été ouverte en février 2013 par le parquet de Chartres suite à un signalement par Tracfin, la cellule anti-blanchiment de Bercy, rapporte le site du quotidien. Sollicitée par l'AFP, Tracfin n'a ni confirmé ni infirmé cette information.

Pourquoi Chartres ?​

La procédure a été engagée en Eure-et-Loir, du fait de la domiciliation dans ce département d'entreprises gérées par l'épouse de Dieudonné, Noëlle Montagne. Les investigations ont été confiées au Groupe d'intervention régional (Gir) et à la police judiciaire d'Orléans.

887 135 euros de dettes au fisc

Le polémiste, "qui doit par ailleurs 887.135 euros au Trésor public, aurait expédié plus de 400.000 euros au Cameroun depuis 2009, dont 230.000 pour la seule année 2013", détaille le site du Monde, sans citer ses sources.
Selon une liste d'importateurs consultable sur le site internet du ministère du Commerce camerounais, une société locale Ewondo Corp Sarl a été enregistrée le 11 janvier 2013 à Yaoundé, avec une boîte postale mais sans adresse physique. L'unique nom de responsable indiqué est Dieudonné Mbala Mbala. Mbala Mbala est un nom Ewondo, ethnie du centre du Cameroun d'où est originaire Dieudonné.

Sur le même sujet

Les + Lus