Le très dynamique conseil municipal des Jeunes de Saint-Pryvé Saint-Mesmin

Layla Koffi, maire du Conseil municipal des Jeunes de Saint Pryvé Saint Mesmin (Loiret) / © Ch.L
Layla Koffi, maire du Conseil municipal des Jeunes de Saint Pryvé Saint Mesmin (Loiret) / © Ch.L

Collecte de fonds pour des associations, organisation de concerts, réalisation d'un parking à vélos : depuis leur élection en 2013, les quatorze élus du conseil municipal des jeunes de St Pryvé St Mesmin n'ont pas chômé. Retour sur une année bien remplie. 

Par Ch.Launay

L’année 2013 a été bien chargée pour les quatorze membres du CMJ. Près de six projets ont été réalisés, parmi lesquels  l'organisation d'une course d’orientation pour faire découvrir St Pryvé St Mesmin, une opération de collecte de fonds pour l’association du Petit Marc, une action Bouchons ça roule en faveur du handicap...les jeunes conseillers créent de l’animation dans la commune et oeuvrent au profit d’associations caritatives.

 / © La prochaine action a lieu le 16 février avec un concert de musique ancienne donné à l’Espace Léo Lagrange au profit de l’association « Trisomie 21 ». Ensuite, ils poursuivront le projet de construction d’un abri à vélo place de la Belle Arche, haut lieu de rendez vous pour les jeunes puisque s’y trouvent réunis le gymnase, la salle des fêtes et un local associatif. « C’est un endroit où il n’y avait pas trop d’espace pour mettre nos vélos. Nous en avons parlé à notre élue référente, Catherine Voisin. Ensuite, nous avons trouvé des modèles avant de présenter notre projet sur powerpoint au conseil municipal »  explique Layla Koffi la jeune maire du CMJ. Pas trop impressionnant ? « Non » se souvient-elle, "nous avons été applaudis par l’ensemble du conseil pour notre initiative. Ils étaient très fiers de nous».

Pour le maire et ses 28 conseillers, le CMJ est un élément de cohésion. « Le collège et le lycée se trouvent à l’extérieur du territoire de la commune. C’est important de recevoir les contributions des jeunes habitants. C’est vraiment un plus pour la commune» rapporte Catherine Voisin, adjointe à la scolarité et à la jeunesse.

Le conseil municipal des Jeunes, une satisfaction pour tout le monde ? Même s’il faut se lever tôt le samedi matin pour les réunions à la mairie, Layla pense que « ça vaut le coup ». Il vaut mieux être au collège car en général les lycéens décrochent à cause d’un planning plus chargé. Les quatorze jeunes conseillers de Saint Pryvé Saint Mesmin sont d’ailleurs issus des classes de CM2, de 6e et de 4e.
A Saint Pryvé Saint Mesmin, le premier Conseil municipal des Jeunes (CMJ) a été élu en 1989. Dans cette commune de l’agglomération orléanaise, forte de 5 200 habitants, donner la parole aux jeunes est devenue une institution.

Layla, graine d’élue ? Si la jeune fille ne tarit pas d’éloges sur le CMJ qu’elle préside, elle est plus évasive sur son engagement futur dans une équipe municipale. « Je ne veux pas faire de politique » nous a-t-elle répondu avec spontanéité. Un signe des temps ?

 / © Mairie de St Pryve St Mesmin

Sur le même sujet

Passions d'enfants : le rugby des filles à Joué-lès-Tours

Près de chez vous

Les + Lus