Un homme détenait un tigre et un lion à son domicile, à Ardon (45)

La découverte de ces félins tient presque du hasard. Ce sont des rugissements qui ont alerté des agents de l'Office nationale la chasse et de la faune sauvage. Ils ont ensuite découvert les animaux. Aucune autorisation de détention n'ayant été délivrée au propriétaire, les animaux ont été saisis.

© DR
A Ardon, dans le Loiret, un lion et un tigre, ainsi que d'autres animaux sauvages, ont été retrouvés dans le jardin d'un particulier.
Ce sont des rugissements qui ont alerté les agents du service départemental de l'office national de la chasse et de la faune sauvage.
Ils ont pu remonter au propriétaire des animaux, un marginal de 45 ans, qui n'avait aucune autorisation. L'homme a été placé en garde à vue puis mis en examen pour détention illicite d'animaux non-domestiques. 

Six mois de prison ferme et 2 000 euros d'amende

Lors de la saisie des fauves (qui ont rejoint un zoo à Saint-Martin-la-Plaine, dans la Loire), l'homme s'en était pris aux agents de l'Etat. Il a dû être maîtrisé par les gendarmes. Placé en garde à vue, il est passé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. L'homme encourait des peines pouvant atteindre 12 mois de prison et 15.000 euros d'amende. Il a finalement été condamné à 6 mois de prison ferme et près de 2.000 euros d'amendes. Il a notamment été condamné pour insultes, rébellion et menace de mort. 

Les explications de Bérénice du fay et de Cécil Arnaud Thullier :
durée de la vidéo: 01 min 35
un lion et un tigre découverts chez un particulier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite