Cet article date de plus de 6 ans

Des militaires mutilés de guerre en stage de préparation sportive à Bourges

Neuf soldats blessés en Afghanistan s'apprêtent à participer dans quelques jours aux Marine Corps Trials, un rendez-vous sportif américain réunissant des militaires blessés de sept nations.  Nous les avons suivis cette semaine en préparation aux Ecoles militaires de Bourges (Cher). 
Entrainement des militaires blessés de guerre - Ecoles militaires de Bourges (Cher)
Entrainement des militaires blessés de guerre - Ecoles militaires de Bourges (Cher) © F3 Centre
Ils sont blessés de guerre et vont aller défendre les couleurs de la France du 2 au 13 mars aux Marine Corps Trials en Californie. Ces "JO" pour militaires mutilés réuniront 350 athlètes de pays alliés (Etats-Unis, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Australie, Pays-Bas), autour de neuf disciplines de natation, d'athlétisme, de cyclisme, de tir ou de sports collectifs (basketball en fauteuil, volley-ball assis). L'année dernière, la délégation française est revenue avec 11 médailles (3 d'or, 4 d'argent et 4 de bronze). 


Se réadapter par le sport

Pour Benjamin Atgie, amputé de la jambe gauche, ce rendez-vous est une façon de s'affirmer comme toujours "combattant", même s'il se sent "diminué". Le 20 février 2011, ce maître-chien a subi un tir de roquette au retour d'une mission dans la vallée de Kapisa, zone stratégique qui permet de relier Kaboul depuis le Pakistan. Un traumatisme pour celui qui venait de fêter ses 23 ans.  

Après sa convalescence, il choisit de réintégrer le service actif au sein du 132e bataillon cynophile de l'armée de Terre de Suippes (Marne). "J'étais maître-chien  avant l'accident. Après l'accident, je suis redevenu maître-chien. Le plus important pour moi était de retrouver mes camarades", explique le militaire, qui devrait prochainement encadrer les pratiques sportives de son bataillon. 

Selon le lieutenant-colonel Thierry Maloux, responsable de la cellule d'aide aux blessés de l'armée de terre, " 75% des blessés physiques d'Afghanistan sont réinsérés sur un poste militaire. Aborder cette réadaptation par le sport est l'un des paramètres les plus importants sur le plan psychologique et physique".

video: E.Bruzat et M.Movsissian ont suivi leur stage d'entraînement à Bourges 

Des militaires blessés de guerre en stage à... par france3centre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport armée