Bourges (18) : Une quadrangulaire pour succéder à Serge Lepeltier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathieu Ligneau
Ambiance festive hier à Bourges à l'issue du premier tour
Ambiance festive hier à Bourges à l'issue du premier tour © France 3 Centre

Après trois mandats, Serge Lepeltier (UMP) laisse son siège de maire. A droite depuis 1995, la préfecture du Cher pourrait repasser à gauche à l'issue du second tour

« Il faut un rassemblement pour aller à la victoire », a déclaré hier soir Serge Lepeltier sur notre antenne. Le maire sortant veut faire triompher son dauphin désigné de longue date, le candidat UDI Pascal Blanc qui termine second de ce premier tour avec 24,18%, à quelques dixièmes de points de pourcentage de sa rivale, Irène Félix, tête de liste PS.

Le soutien du maire sortant à Pascal Blanc ne fait pas les affaires de l’UMP, sa candidate, Véronique Fenoll ne remporte que 21,65% des voix.

De son côté, la candidate socialiste a également appelé au rassemblement, notamment sur son compte Twitter, où elle a déclaré vouloir « reconstruire ce rassemblement avec le PCF-Front de Gauche et Europe écologie les Verts et toutes celles et ceux qui refusent le déclin de Bourges ». Cette liste du Front de Gauche a recueilli 17,59% des suffrages et se classe quatrième de la quadrangulaire.


Des alliances en perspectives

Europe écologie les Verts va, sans nul doute, rallier Inès Félix. Mais l’homme le plus convoité sera Franck Thomas-Richard (Divers droite), sa liste fait 6,11%. Un faible score mais dans une quadrangulaire toute réserve de voix est précieuse.

Pascal Blanc a déclaré être déjà « en contact avec Franck Thomas-Richard ». Mais la grande gagnante de ce scrutin reste l’abstention. Avec 51,47% de participation, le désintérêt pour l’élection est remarquable.

durée de la vidéo: 01 min 36
Elections municipales à Bourges

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.