Eric Doligé menace de supprimer le RSA aux Gens du voyage

© f3 Centre
© f3 Centre

Le président du conseil général du Loiret Eric Doligé menace de retirer le RSA à 200 familles des gens du voyage. Il réclame une meilleure répartition des bénéficiaires entre les six départements de la région.

Par Ch.Launay

Le conseil général s’apprête à voter un budget primitif à la baisse. Moins 40 millions de recettes pour l’exercice 2014 avec à la clé des coupes sombres dans la politique sociale. Parmi les publics visés, les gens du voyage. 600 familles bénéficient du RSA dans le Loiret « bien plus que dans le Cher ou l’Eure-et-Loir » expliquait le président UMP du conseil général du Loiret ce matin sur France Bleu. Dans la foulée, Eric Doligé a menacé de supprimer 200 familles de la liste des bénéficiaires.  

Trop de gens du voyage dans le Loiret ?

La loi oblige les gens du voyage à élire domicile dans une commune de rattachement. Cette domiciliation se fait via des organismes agrées qui n’existent pas partout en région Centre. Si le Loiret en est doté, ce n’est le cas ni en Eure-et-Loir ni dans l’Indre. Ce qui pourrait expliquer le nombre important de bénéficiaires dans le département. Jérôme Weinhard, juriste à la FNASAT (Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage) reconnaît qu’il y a une disparité territoriale. "Nous préconisons l'installation d’organismes chargés de l’élection du domicile de gens du voyage dans chaque département. Avec à l’appui, la mise en place d’une coordination régionale. Tout le monde doit travailler main dans la main pour résoudre ce problème » ajoute-t-il.

Population défavorisée, souvent stigmatisée, la communauté des gens de voyage a-t-elle besoin d’être menacée par celui qui est censée la protéger ? Qu’adviendra t-il des gens du voyage si le conseil général met sa menace à exécution. "Cette mesure va accentuer la précarité des gens du voyage dont la situation n’est déjà pas simple. On enfonce le clou" prévient Pascal Braun directeur de l'ADAGV (Association Départementale Action pour les gens du Voyage). " Les familles exclues du RSA resteront sur le Loiret. Des troubles sociaux sont même à redouter au sein de la communauté » conclut-il. ►


video: les coupes budgétaires du budget primitif 2014
Depuis jeudi, les conseillers Généraux du Loiret planchent sur les grandes orientations du budget 2014 - et surtout sur son financement - qui aurait dû être bouclé en décembre dernier. Un budget amputé de 40 millions d'€uros représentant les dotations que l'Etat ne versera pas. Dores et déjà, on s'oriente vers des coupes qui concerneront le social, la culture, les investissements, les travaux d'entretien... 
- Reportage de J.P Aubry et J.P Brusseau
Loiret: Orientations budgétaires conseil général



Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus