Décès de Jacques Servier, fondateur des laboratoires Servier

Le docteur Jacques Servier, président-fondateur du groupe pharmaceutique français Servier, est décédé à son domicile des Hauts-de-Seine jeudi 16 avril, à l’âge de 92 ans.

Jacques Servier, fondateur du laboratoire Servier
Jacques Servier, fondateur du laboratoire Servier © France 3
Le président-fondateur du groupe pharmaceutique français Servier, Jacques Servier, est décédé à son domicile des Hauts-de-Seine  jeudi 16 avril, à l’âge de 92 ans.

Fils d’industriel, il rachète un laboratoire à Orléans en 1954

Jacques Servier se présentait dans son livre "Le Médicament et la Vie"  comme un "produit de l'enseignement laïc" ayant succombé à "la magie du médicament". Il avait racheté en 1954 pour "trois fois rien" un petit laboratoire à Orléans, qui fabriquait un sirop contre la toux. En 1955, il lance ses deux premières molécules et n'a dès lors eu de cesse de faire grossir son entreprise.

Une entreprise entachée par le scandale du Médiator​

Avec un chiffre d'affaires de 4,2 milliards d'euros en 2013, le groupe Servier est le deuxième laboratoire pharmaceutique français en termes de ventes, derrière  le géant Sanofi.

Le groupe pharmaceutique Servier a vu son image ternie ces dernières années par le scandale du Mediator auquel son nom est désormais lié. Comme l’a souligné la pneumologue Irène Frachon qui avait révélé cette affaire "la Justice ne s'arrête pas, et les victimes doivent le savoir".

La disparition de Jacques Servier survient alors qu'un "grand procès du Mediator" est attendu, de source judiciaire au 1er semestre 2015. Il se tiendra donc sans lui. "Si la personne a disparu, le nom de Jacques Servier et ses collaborateurs auront à répondre des crimes devant la Justice", a déclaré Irène Frachon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé affaire servier
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter