• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les Maisons d'assistantes maternelles en développement dans le Loiret

Maison d'assistantes maternelles à Fleury-les-Aubrais (Loiret) / © F3
Maison d'assistantes maternelles à Fleury-les-Aubrais (Loiret) / © F3

Les Maisons d'assistantes maternelles permettent aux "nounous" de se regrouper. Cette mutualisation des moyens autorise des horaires plus flexibles et permet de bénéficier de maisons spécialement aménagées. Tout le monde s'y retrouve. En 2013, on en dénombrait déjà huit dans le Loiret. 

Par Ch.L

Depuis 2010, les assistantes maternelles ont la possibilité d'exercer leur métier en dehors de leur domicile dans des maisons aménagées pour la garde des enfants en bas-âge. Les Mam peuvent regrouper quatre "nounous" au maximum qui doivent, pour exercer leur activité, avoir reçu l'agrément du conseil général. Pour des raisons de sécurité et de santé, la réglementation exige par ailleurs qu'il n'y ait pas plus de quatre enfants simultanément dans le Mam. 

Exemple à Fleury-les-Aubrais dans le Loiret où trois assistantes maternelles se sont regroupées. Elles peuvent ainsi accueillir les enfants de 6h à 20h en espaçant leurs prise de services. Elles disposent d'un lieu entièrement dédié à leur activité professionnelle. Ce n'était pas le cas lorsqu'elles travaillaient seules à leur domicile. Car le Mam, c'est aussi une structure qui permet de rompre avec l'isolement. "Quand un enfant pleure beaucoup, c'est bien de pouvoir passer le relais, de pouvoir échanger. Le Mam nous offre la possibilté d'évoluer dans nos pratiques" explique Véronique Lebout. 
video: reportage dans la maison du Tilou de Fleury-les- Aubrais
Maisons d'assistantes maternelles


Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus