Quand la jeunesse débat sur les rebelles

Le goûter philosophique. / © France 3 Centre
Le goûter philosophique. / © France 3 Centre

A l'occasion des Rendez-vous de l'Histoire à Blois, la Bibliothèque Abbé-Grégoire propose des goûters philosophiques aux enfants et jeunes adolescents. L'occasion, pour eux, de parler et débattre sur le thème de cette année : les rebelles.

Par D.Cros

Pendant une heure, ce samedi après-midi, une quinzaine de jeunes a partagé avec Brigitte Labbé, écrivain, un goûter philosophique. Ensemble ils ont abordé plusieurs questions : " Qu'est-ce-qu'un rebelle ? Quand suis-je vraiment rebelle ? A-t-on besoin de rebelles ? "

Un rebelle, c'est une fille ou un garçon qui se révolte ", explique Eloïne 10 ans, " j'ai appris plein de choses à ce goûter, il y a les bons rebelles et les mauvais rebelles, je ne savais pas ". A la question, tu as été rebelle une fois ? Elle répond : " oui, je me suis assise dans le fauteuil de mon père. Il m'a demandé de me déplacer et je n'ai pas bougé, je me suis accrochée au fauteuil. Du coup , il m'a disputée ", puis elle ajoute " mais çà c'est pas vraiment être rebelle ".

Pour Margaux 13 ans et Emie 14 ans : " un rebelle, c'est une personne qui fait des actes pour changer le monde et les lois qui lui semblent injustes ". " Avant, je pensais qu'être rebelle, c'était désobéir à ses parents, ne pas faire ses devoirs, mal parler... là, j'ai vraiment compris le sens de ce mot " explique Margaux.

Clovis 12 ans souligne : " Attention, il y a les vrais et les faux rebelles ". Pour Mathéo 11 ans : " un faux rebelle c'est par exemple, celui qui applique la loi du plus fort alors qu'un vrai rebelle se bat pour faire bouger les choses ". Cyprien 11 ans, complète son propos : " par exemple Napoléon c'était un mauvais rebelle, il a changé la monarchie pour devenir empereur, c'est pareil voir pire ".

Les jeunes sont authentiques dans leurs propos


Brigitte Labbé apprécie ces moments de partage avec les enfants :

" le but de ces goûters philosophiques, c'est éveiller leur esprit critique, leur transmettre le questionnement et leur donner les outils pour grandir en citoyen libre ".

Les enfants ont vraiment une  authenticité : " ils partent de leur vie, de leur problématique et de leurs pensées ". Pour cet écrivain, le thème les Rebelles est un thème fort. Cela permet de faire des parallèles : possible /impossible, rêve /réalité ou encore justice /injustice.

Pour aider ces jeunes à comprendre les rebelles qui ont marqué l'Histoire, elle leur a conseillé de lire les biographies de Martin Luther King, Gandhi, Marie Curie ou encore Rosa Parks.

Sur le même sujet

Les miss régionales de passage à Châteauroux

Près de chez vous

Les + Lus