Stop au gaspillage alimentaire

Les établissements scolaires luttent contre le gaspillage alimentaire. / © FX.Mauffrey/France 3 Centre
Les établissements scolaires luttent contre le gaspillage alimentaire. / © FX.Mauffrey/France 3 Centre

Les cantines scolaires gâchent plusieurs tonnes de nourriture par an. Le gaspillage alimentaire un véritable fléau de notre société. Pendant quatre jours, les 235 élèves de l'école élémentaire Paul-Louis Courrier-Marceau à Saint-Pierre-des-Corps (37) apprennent les bons gestes. 

Par D.Cros

Pourquoi tant de gaspillage dans les cantines scolaires? 


Si la lutte est difficile, c’est que les lieux de perte et de gaspillage alimentaire sont nombreux. On peut distinguer schématiquement trois grands foyers de pertes dans les pays européens : l’industrie, les foyers et la restauration. La restauration … à domicile, dans les restaurants et les établissements scolaires.

C'est pourquoi, durant quatre jours les élèves d'une école de Saint-Pierre-des-Corps participent à une opération de sensibilisation... Au programme : sensibilisation au gaspillage, cas pratiques, triage et pesage des déchets alimentaires. L'objectif, gaspiller moins en se servant moins de nourriture durant les repas...

Mais pourquoi tant de gaspillage dans les établissements scolaires? Une partie de ce gaspillage s’observe en cuisine. Les chefs cuisiniers surévaluent souvent les quantités à préparer, parce qu’ils ne connaissent pas le nombre d’élèves absents et qu’ils suivent les recommandations de grammages par assiette. Or, ils vont souvent au-delà des besoins alimentaires des élèves.  Mais ce sont les élèves qui génèrent le plus de gâchis. Quand ils prennent des légumes, par exemple, ils sont peu nombreux à finir leur assiette. Et ils laissent souvent dans leur plateau un morceau de pain, une feuille de salade, un fond de yaourt ... Ce sont les collégiens qui gâchent le plus car ils sont plus difficiles à table et ont tendance à faire du zapping alimentaire.


Le gaspillage alimentaire, des chiffres qui font peur…


Chaque Français jette en moyenne, 20 kg d’aliments par an, à la poubelle.


20 kg d'aliments répartis ainsi : 13 kg sont constitués de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés... Pire, 7 kg d’aliments sont jetés encore emballés.

On estime qu'entre un tiers et la moitié de la nourriture produite dans le monde finit à la poubelle.


Le gaspillage alimentaire est d'abord un non-sens éthique et environnemental. Il va à l'encontre des règles élémentaires de bonne gestion des ressources naturelles. En plus du gaspillage des matières premières agricoles, c'est toute l'empreinte carbone de la filière agro-industrielle, du CO2 émis lors du processus de transformation au transport des produits, qui pourrait être évitée.

Dans la restauration ce sont  1.562.400 tonnes de nourriture qui sont gâchées, tous les ans, dans les cantines collectives et les restaurants.


Selon une étude nationale, 25 à 35% des aliments préparés en restauration scolaire sont, en effet, jetés tous les jours à la poubelle.

► La lutte anti’gaspi à l'école élémentaire Paul-Louis Courrier-Marceau à Saint-Pierre-des-Corps. Un reportage d’Olivia N'Ganga et François-Xavier Mauffrey

Les cantines scolaires pointées du doigt...

 

Les conseils anti-gaspillage

  • Faire une liste de courses pour planifier les repas de la semaine
  • Vérifier les dates de péremption
  • Ranger le frigo en mettant devant ou au-dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement
  • Nettoyer le frigo (au moins une fois par mois) pour éviter la prolifération des bactéries.
  • Cuisiner des quantités adaptées pour éviter les restes

Sur le même sujet

Les + Lus