Cet article date de plus de 6 ans

Un couple de restaurateurs d'Indre-et-Loire s'affranchit de la Sécurité sociale

Un couple de restaurateurs de Rochecorbon (Indre-et-Loire) a décidé de quitter le système de la sécurité sociale. lls n'ont plus de carte vitale et ne paient plus leurs cotisations. Ils seraient 60 000 en France à rejoindre ce mouvement des libérés de la protection sociale. 
Cela fait un an et demi que Christophe Aldouy et sa femme ne cotisent plus. Lassés de payer trop de charge, ils ont rejoint le mouvement des libérés de la protection sociale. Plus de carte vitale, plus de mutuelle, ils paient une assurance santé privée en Angleterre. 12.000 euros par an pour toute la famille soit 30.000 euros d'économie. Pour eux, la sécurité sociale, mis en place après la guerre, a fait son temps.

Comme eux, ils seraient de plus en plus nombreux à vouloir quitter la sécurité sociale. 60.000 selon le mouvement des libérés, beaucoup moins selon le Régime des Indépendants. Ce dernier recence 472 cas sur ses 2.8 millions d'assurés actifs et met en garde contre cette démarche qui va à l'encontre d'un fondement de la société.

durée de la vidéo: 02 min 03
Rochecorbon: les affranchis de la sécurité sociale
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé social