Dans le Loiret, les nouveaux radars tronçons font polémique

archives, un radar tronçon breton / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
archives, un radar tronçon breton / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Des radars tronçons vont entrer en action dès le mois prochain sur la route départementale 2152, entre Pithiviers et Malesherbes, dans le Loiret. Une nouveauté qui ne plaît pas à tout le monde. Et pour cause : la vitesse maximale va augmenter sur l'une des portions de la route. Explications...

Par ET

Rouler à 90 km/h, contre 70 km/h... Sur  la départementale 2152, c'est à cette vitesse maximale que les automobilistes du Loiret pourront désormais rouler entre Malesherbes et Pithiviers. Et les automobilistes qui ne respecteront pas cette limitation s'exposent à la sanction. Actuellement en phase de test, des radars tronçons entreront en action à partir du mois prochain, sur une distance de six kilomètres.
 
Jusque là, rien d'extraordinaire, sauf que la nouvelle ne fait pas le bonheur de tous les usagers. Sur la commune de Coudray, deux carrefours permettent d'accéder à la départementale 2152. Des intersections jusqu'ici limitées à 70 km/h. "C'est dommage, parce qu'il n'y a pas beaucoup de visibilité [à ces intersections]", estime Josette, une automobiliste.

"Mieux vaut un 90 km/h respecté qu'un 70 km/h largement dépassé"


De son côté, le maire (sans étiquette) de Coudray, Denis Gaucher, relativise. De fait, "les véhicules passent à des vitesses beaucoup plus élevées que les 70 km/h, et même que les 90". Pour l'élu, c'est un bon "compromis". "Il vaut mieux un 90 km/h respecté qu'un 70 non respecté et largement dépassé par une majorité de véhicules", ajoute-t-il.

La nouvelle limitation de vitesse sera sanctionnée par des radars tronçons à compter du mois prochain sur la départementale entre Pithiviers et Malesherbes. Vitesse limitée : 90 km/h. / © F3Centre
La nouvelle limitation de vitesse sera sanctionnée par des radars tronçons à compter du mois prochain sur la départementale entre Pithiviers et Malesherbes. Vitesse limitée : 90 km/h. / © F3Centre

La mortalité routière en nette hausse en 2014


Cette mise en place intervient alors que le bilan 2014 de la mortalité routière est loin d'être positif. Le nombre de morts sur les routes a augmenté de 3,7% l'an dernier par rapport à 2013, d'après les chiffres dévoilés ce lundi par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. 3 388 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation, en 2014, soit 120 de plus que l'année précédente. Ce chiffre n'avait pas augmenté depuis 2001.

Sur le même sujet

Les + Lus